TV

LTS : Laurent Baffie dévasté par l'arrêt de l'émission ? Il commence les petites annonces (vidéo)

LTS : Laurent Baffie dévasté par l'arrêt de l'émission ? Il commence les petites annonces (vidéo)

Ce 25 mai dans "Les terriens du samedi", Laurent Baffie a démarré la dernière émission de C8 en dévoilant ses petites annonces, à cause de l'arrêt de l'émission diffusée sur C8. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Clap de fin pour les émissions de Thierry Ardisson sur C8. Le présentateur télé de 70 ans annonçait il y a un peu plus d'une semaine dans un communiqué qu'il ne serait pas présent sur la chaîne à la rentrée. Celui qui refuse de "faire de la télé low cost sous le joug des comptables" part la tête haute avec sa fierté de ne jamais avoir accepté de présenter des programmes aux budgets réduits. Ce 25 mai, le mari d'Audrey Crespo-Mara a ouvert les "Terriens du samedi" en s'assurant que Laurent Baffie allait bien. Face à son patron, le chroniqueur télé de 61 ans a donc joué de l'arrêt de l'émission pour des raisons financières avec son habituel humour. "Non ça va très bien écoute, c'est l'histoire de la vie. Tout va bien, on va s'en sortir", commence l'humoriste, las, tout en dévoilant des petites pancartes.

"On va s'en sortir"

Sur ces dernières, Laurent Baffie livre un tout autre discours par le biais de ses petites annonces. "Vend joli pavillon, quatre chambres, deux salles de bains, petit jardin avec portique et salon d'été. 350.000 euros à débattre. Urgent", peut-on lire sur la première feuille présentée à la caméra. Dans une seconde annonce, le chroniqueur provoque les rires de Thierry Ardisson en annonçant par écrit qu'il vend une sa voiture Toyota hybride. Le sketch ne s'arrête pas là puisque Laurent Baffie poursuit avec la mise en vente de sa femme et de ses quatre enfants, qui pourront sans aucun problème devenir des donateurs d'organes, mais aussi de sa propre mère. De quoi faire sourire le présentateur télé, qui glisse avec conviction : "On va s'en sortir".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people