TV

LTS : La chronique d'adieu de Yann Moix à Thierry Ardisson (vidéo)

LTS : La chronique d'adieu de Yann Moix à Thierry Ardisson (vidéo)

Ce 25 mai dans "Les terriens du samedi", Yann Moix a décerné son dernier Moix d'Or à Thierry Ardisson sur le plateau de l'émission. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est la fin des "Terriens du samedi". Ce 25 mai, Thierry Ardisson a présenté dans la joie et la bonne humeur un nouveau numéro de son émission, diffusée sur C8, qui s'arrête. C'est donc avec une certaine émotion que son équipe a tenté de rendre l'antenne, en gardant malgré tout le sourire. Yann Moix notamment a dévoilé ses derniers Moix D'or face au présentateur télé. Après avoir dézingué Marc Levy, l'écrivain de 51 ans a décidé de faire un clin d'œil à la figure emblématique de la chaîne en lui décernant son dernier prix. "Merci à vous Thierry, merci et là il n'y aura pas de second degré", commence-t-il avant de mettre en lumière "l'intégrité", "l'humanité", "l'amitié", "la dignité", "l'originalité" ou encore "la sensibilité" de celui qui lui a offert l'opportunité de tacler face caméra et sans détour de nombreuses personnalités publiques.

Ce n'est qu'un au revoir ?

"À ceux qui vous haïssent, simplement parce qu'ils n'ont pas le bonheur de vous connaître et à ceux qui croient vous comprendre alors qu'ils ne comprennent rien, je dis : 'être compris est une humiliation plus grande que d'être incompris. La fosse commune est préférable aux funérailles nationales'. Amen et surtout Magnéto Serges !", conclut Yann Moix. Visiblement touché par la chronique de l'auteur de "Rompre", Thierry Ardisson poursuit en affirmant à son tour son bonheur d'avoir pu travailler avec lui. "J'étais très heureux de vous donner cette liberté durant cette saison. Comme je le dis souvent, vous n'êtes pas un chroniqueur, vous êtes un écrivain. Vous écrivez très bien en plus", ajoute le mari d'Audrey Crespo-Mara, avant de confier le plaisir qu'il a eu de faire équipe avec lui et d'annoncer qu'il espérait que "cela recommencera".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people