TV

LPJ – Nicolas Sarkozy : La trahison de l’un de ses proches au profit d’Alain Juppé (vidéo)

LPJ – Nicolas Sarkozy : La trahison de l’un de ses proches au profit d’Alain Juppé (vidéo)

Alain Juppé était à Bordeaux le week-end dernier pour une séance de dédicaces à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Pour un Etat fort. Suivi par une équipe du Petit Journal de Canal+, le candidat à la primaire des Républicains a eu la surprise de voir l’un des anciens alliés de Nicolas Sarkozy le rejoindre. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Nicolas Sarkozy, François Fillon, Alain Juppé, Jean-François Copé… tous les hommes de droite semblent s’être passés le mot et sortent un livre en ce début d’année. Evidemment, c’est celui de l’ancien président de la République qui fait le plus grand bruit. Intitulé La France pour la vie, il a été, avant même sa sortie, très critiqué par ses adversaires politiques. Sur le plateau de Télématin, Marion Maréchal-Le Pen avait même considéré que Nicolas Sarkozy ne représentait pas un danger pour sa tante en vue des élections présidentielles : "Je crois sincèrement que Nicolas Sarkozy porte derrière lui l’immense déception qui a été à la mesure de l’espoir qu’il a suscité. D’ailleurs on le voit bien, il a du mal à exister pour la simple et bonne raison que je pense que cet homme ne pense rien et que la seule chose qui a pu le faire exister à l’époque, c’est la présence d’un certain Patrick Buisson. Il lui a fait comprendre que la France attendait un président volontaire et plutôt à droite. Dans ces conditions je pense qu’il s’agit d’une menace qui n’est pas véritablement à prendre au sérieux pour Marine Le Pen".

"Il faut oublier toutes les vieilles chimères"

Mais une fois n’est pas coutume, mercredi soir dans Le Petit Journal de Yann Barthès il était question du nouveau livre d’Alain Juppé, Pour un Etat fort. A Bordeaux le week-end dernier pour une séance de dédicaces, l’ancien premier ministre a surtout eu la bonne surprise de voir un ancien allié de Nicolas Sarkozy lui exprimer toute sa sympathie devant les caméras. Pas sûr cependant que ce soit le soutien dont rêvait Alain Juppé puisque ce mystérieux individu venu lui conseiller "d’oublier toutes les vieilles chimères" n’est autre que Robert Bourgi, ancienne figure de la Françafrique, émissaire de Jacques Chirac et proche d’ex chefs d’Etat pas toujours très recommandables comme Omar Bongo et  Laurent Gbagbo. Toujours est-il que cet homme qu'avait décoré Nicolas Sarkozy en 2007 et dont il se disait très proche semble aujourd'hui plus convaincu par Alain Juppé.

Réagissez à l'actu people