TV

Loi Travail : L’hôpital Necker pour enfants malades vandalisé par des casseurs (Vidéo)

   / 5  
Loi Travail : Nouvelle manifestation à Paris
1
Loi Travail : Nouvelle manifestation à Paris
Des casseurs se sont introduits dans le cortège
2
Des casseurs se sont introduits dans le cortège
Les casseurs ont vandalisé l'hôpital Necker
3
Les casseurs ont vandalisé l'hôpital Necker
Les Français sont sous le choc de cette violence
4
Les Français sont sous le choc de cette violence
Plusieurs vitres de l'hôpital Necker ont été brisées
5
Plusieurs vitres de l'hôpital Necker ont été brisées

La mobilisation de ce mardi 14 juin contre la loi travail a une nouvelle fois dégénéré à Paris. Alors que des casseurs se sont attaqués aux forces de l’ordre, ils ont également vandalisé l’hôpital Necker-enfants malades en brisant 15 vitres et en taguant une façade de l’établissement. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Depuis plusieurs semaines, les manifestations contre la loi Travail s’enchaînent. Malheureusement, ces rassemblements ne se passent jamais sans violences puisque les casseurs s’invitent dans les rangs des manifestants. Et ce mardi 14 juin, des milliers de manifestants se sont donné rendez-vous aux alentours de la place d’Italie dans le but de rejoindre les Invalides. Mais alors que le cortège avait commencé à se mettre en marche vers 13h30, des violences ont éclaté et ont perturbé l’avancée du défilé au niveau du boulevard Montparnasse.

Les Français sous le choc 

Et les violences ont continué tout l’après-midi. Les casseurs qui étaient venus en découdre avec les forces de l’ordre, ont également attaqué l’hôpital Necker. Spécialisé dans la prise en charge des enfants malades, l’hôpital a été dégradé par de nombreux jeunes, qui ont brisé 15 vitres et ont tagué la façade de l’établissement. Face à cette nouvelle violence, Marisol Touraine a pris la parole sur Twitter : "Attaque insupportable de casseurs contre l’hôpital Necker. Honteux. Mon soutien aux professionnels de santé mobilisés auprès des patients". En fin de journée, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a annoncé qu’elle allait porter plainte en réaction à ces dégradations qu’elle a décrites comme "inadmissibles". 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people