TV

LNE : Nicolas Domenach revient sur la polémique de son voyage avec Manuel Valls, Twitter s’enflamme (Vidéo)

LNE : Nicolas Domenach revient sur la polémique de son voyage avec Manuel Valls, Twitter s’enflamme (Vidéo)

Lundi soir dans "Quotidien", l’éditorialiste politique Nicolas Donmenach avait été questionné sur son statut d’"invité personnel" de Manuel Valls lors d’un voyage en Afrique. Et alors que cette séquence a fait le buzz, le principal intéressé est revenu ce midi dans "La Nouvelle Édition" sur cette affaire. Mais ses explications n’ont visiblement pas convaincu Twitter. Une vidéo à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis quelques jours, l’éditorialiste politique Nicolas Domenach est au cœur d’une polémique après le reportage de l’émission "Quotidien". En effet, l’équipe de Yann Barthès s’est intéressée au statut d’"invité personnel" de Nicolas Domenach lors d’un voyage de Manuel Valls en Afrique. "Je ne suis pas payé, je paye de ma personne", avait notamment lancé le journaliste visiblement agacé par ce sujet. Et ce mercredi, celui qui officie comme chroniqueur dans "La Nouvelle Édition" a tenu à s’exprimer et à surtout s’expliquer. "Ça fait plus de quarante ans que je fais ce métier dont je suis très fier parce que je le fais en toute indépendance, ce qui m'a valu d'ailleurs de me brouiller avec quasiment tout le monde, puis de me re-brouiller. C'est le prix de l'indépendance", a-t-il expliqué. Et d’ajouter avoir été dans sa carrière "transporté par les soins d'autrui, parfois par (ses) propres deniers, parfois par ceux de (ses) rédactions sans que ça (l)'ait influencé en quoi que ce soit."

"Je le fais en toute indépendance"

Nicolas Domenach a poursuivi : "Quarante ans aussi où j'ai fait des bouquins, j'ai créé des journaux, j'ai défendu la liberté de la presse comme un fou. Alors qu'on vienne me soupçonner d'être vendu non pas au grand capital mais à un homme politique ou quoi que ce soit, j'ai eu l'impression que j'étais chez les fous et que les fous avaient pris le contrôle de l'asile." L’éditorialiste s’est ensuite défendu : "Ce qui est gênant, c'est que vous êtes baladés en permanence et tenus à distance. Donc moi, je préfère de loin être au contact pour ensuite prendre mes distances mais au moins pêcher des infos et ensuite les refiler aux autres s'ils me le demandent, ce qui était le cas là." Enfin, Nicolas Domenach s’est attaqué au journaliste de "Quotidien" : "Ca n'intéressait pas du tout le journaliste de 'Quotidien', il s'en foutait complètement. Il est passé à côté de l'essentiel, c'est son problème." Mais Nicolas Domenach ne semble pas avoir convaincu les internautes sur Twitter. 

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people