TV

L'heure des Pros : Pascal Praud pousse un coup de gueule contre un chroniqueur (vidéo)

L'heure des Pros : Pascal Praud pousse un coup de gueule contre un chroniqueur (vidéo)

Ce lundi 11 janvier, le ton est monté sur le plateau de "L'heure des Pros". Agacé par les propos d'un de ses chroniqueurs, Ivan Rioufoul, concernant le vaccin contre le coronavirus, Pascal Praud n'a pas hésité à le recadrer en direct.

La vaccination est au centre de toutes les préoccupations mais oppose deux camps. Les pro-vaccins et les anti-vaccins... Le débat fait rage en France et suscite parfois de vives polémiques sur les plateaux de télévision. Si Emmanuel Macron et Olivier Véran ont affirmé que le vaccin contre le coronavirus ne serait pas obligatoire, cela inquiète tout de même quelques personnes et certaines émettent des réserves quant aux bienfaits de cette vaccination. Ce lundi 11 janvier, dans "L'heure des Pros 2", le ton est monté entre Pascal Praud et son chroniqueur Ivan Rioufol. Les deux journalistes n'ont pas les mêmes idées et pour le présentateur de CNews, son chroniqueur est allé trop loin dans ses propos. 

"On se croirait en URSS !"

Grand défenseur des anti-vaccins, Ivan Rioufoul a rétorqué : "Pourquoi culpabiliser ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ? On se croirait en URSS !", ce à quoi Pascal Praud n'a pas tardé à répondre : "Vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez ! Il y a des choses où vos libertés sont enfreintes ! Par exemple, vous ne pouvez pas rouler à 180km/h sur une autoroute". En colère face aux propos de son éditorialiste, le présentateur de "L'heure des Pros" a poursuivi, tentant de recadrer son chroniqueur : "Vous êtes de mauvaise foi, le vaccin vous ne le faites pas pour vous, le vaccin c'est l'immunité collective !". Alors que les paroles d'Ivan Rioufoul étaient toujours aussi virulentes, Pascal Praud s'est emporté : "Il y a quelque chose qui vous dépasse ! Vous ne pouvez pas toujours voir que votre petit égo ! Il y a quelque chose qui est plus haut que nous". Un coup de gueule partagé par ses autres invités. 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people