TV

L'heure des pros : Jacques Séguéla et Elisabeth Levy s'affrontent sur le port du masque (vidéo)

L'heure des pros : Jacques Séguéla et Elisabeth Levy s'affrontent sur le port du masque (vidéo)

Quelques tensions ont été ressenties sur le plateau de CNews ce lundi 31 août. Dans "L'heure des Pros", Jacques Séguéla a fait part de son point de vue concernant le port du masque dès l'âge de six ans, un avis non partagé par les autres invités de l'émission.

Le 1er septembre, des milliers d'élèves vont reprendre la direction des bancs de l'école. Après une année particulièrement mouvementée en raison de la pandémie de coronavirus, les enfants vont connaître une reprise inédite. Pour tenter de lutter contre la propagation de la Covid-19, les élèves de plus de onze ans, ainsi que le corps enseignant, seront contraints de porter le masque dans les collèges, les lycées et autres écoles. Cependant, cette décision soulève une polémique. Emmanuel Macron a annoncé que les masques ne seront ni fournis par l'Etat, ni gratuits, ce qu'a déploré François Hollande lors du "20 heures" de France 2 ce dimanche 30 août. De plus, un autre débat fait rage... Faut-il rendre le masque obligatoire dès l'âge de six ans ? Un sujet vivement commenté sur le plateau de "L'heure des Pros" ce lundi 31 août...

Quelques tensions...

Les avis sont très partagés concernant le port du masque pour les enfants de six ans. Si certains ne voient aucune utilité à le rendre obligatoire si jeune, d'autres pensent que cela devrait être indispensable. Pour Jacques Séguéla, présent sur le plateau de CNews, il faut que ce geste devienne une habitude. Après une comparaison avec les préservatifs, il a poursuivi : "Quand on rentre dans sa voiture, on met une ceinture. C'est devenu un geste réflexe. Il faut que le masque devienne un geste réflexe. C'est simplement pour protéger les autres d'abord". Un point de vue non partagé par Elisabeth Levy qui s'est emportée : "Mais si ça ne sert à rien Jacques". Las, Jacques Séguéla a rétorqué : "Evidemment que ça sert à quelques chose, sinon le monde entier n'en porterait pas !". "Jacques Séguéla est de retour", s'est alors amusé Pascal Praud pour clore ce débat.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people