TV

LGJ : L'ex-miss météo Raphaëlle Dupire balance sur le programme (vidéo)

LGJ : L'ex-miss météo Raphaëlle Dupire balance sur le programme (vidéo)

Restée seulement deux semaines à la présentation de la météo du Grand Journal à l'été 2014, Raphaëlle Dupire est revenue sur cette expérience parfois traumatisante dans les colonnes de GQ. Nous vous proposons également de revoir sur Non Stop Zapping sa première prestation.

Le 25 août 2014, Raphaëlle Dupire avait présenté sa première météo. Elle venait de remplacer Doria Tillier et concluait son intervention ainsi : "Je ne suis pas encore très à l'aise pour le moment, je pense que vous le voyez, mais ça ira mieux d'ici deux ans." Malheureusement, l'expérience n'aura duré que... deux semaines et le 8 septembre, elle faisait ses adieux à Antoine de Caunes. "J'avais mal appréhendé la difficulté de la présentation de la météo avec la pression du direct, la tension du public", estimait-elle à l'époque.

Un an et demi après son départ, elle s'est longuement livrée à GQ, révélant que ses débuts ont été aussi difficiles à l'antenne qu'en coulisses. Notamment parce qu'elle succédait à Doria Tillier, qui avait renouvelé le genre pendant deux ans. "Elle préparait avec Bertrand Delaire les 30 ans de Canal, du coup elle arrivait tous les matins avec les beignets, avait un check perso avec tout le monde, moi je ne checkais personne et je rougissais quand on me parlait..."

"Je picolais avant d'y aller"

Elle admet également qu'elle n'était pas toujours dans son état normal au moment d'entrer en plateau : "Je vous avoue qu'à la fin, je picolais avant d'y aller. Je mangeais des Kit Kat tout le temps et buvais deux coupes de champagne avant la météo. II y en a une que j'ai faite bourrée, elle est facile à trouver j'ai l'oeil gauche qui se referme !"

Directrice artistique en freelance pour des marques de mode aujourd'hui, Raphaëlle Dupire révèle avoir été ennuyée par le départ d'Antoine de Caunes l'été dernier et tacle la production sur le sort de ses remplaçants : "Antoine a toujours été classe avec moi. (...) Et ce qui m'a révolté, c'est ce qu'ils ont fait à Poulpe et Alison Wheeler. Encore moi, j'étais nulle, mais eux ils étaient top, ils méritaient leur place."

Réagissez à l'actu people