TV

LGJ – Cyril Hanouna : "On se fait beaucoup d’ennemis dans TPMP !"

LGJ – Cyril Hanouna : "On se fait beaucoup d’ennemis dans TPMP !"

Alors qu’habituellement Cyril Hanouna est absent des écrans de télévision le vendredi, le présentateur de "Touche Pas à Mon Poste" a été reçu ce soir sur le plateau du "Grand Journal". Et bien entendu il s’est livré sur son émission et a reconnu qu’il s’était fait des ennemis. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ce vendredi soir, Maïtena Biraben a reçu sur le plateau du "Grand Journal" l’un des animateurs préférés des Français, le présentateur de "Touche Pas à Mon Poste" Cyril Hanouna. Et le trublion du PAF s’est notamment confié sur son rôle face aux téléspectateurs. "On est animateur quand on est pas assez bon pour être sur scène, pas assez bon pour être au cinéma et on a pas de voix pour être chanteur, a-t-il expliqué avant d’ajouter : "Animateur, on est là pour mettre les gens en lumière donc je vous le dis : 'j’ai pas le talent de Gad Elmaleh pour être sur scène, j’ai pas le talent de Jean Dujardin ou d’Omar Sy pour jouer et j’ai une voix de merde…'"

"TOUT LE MONDE A UN AVIS SUR LA TÉLÉ"

Puis, celui qui a comme admiratrice Valérie Bénaïm s’est livré sur la bonne ambiance qui règne au sein de son équipe et sur son penchant pour la vanne. "Je suis surtout un vanneur, dans l’émission on est plus une bande de potes qui se vannons entre nous sur les habits, les coupes, c’est plutôt gentil. Même les invités quand ils arrivent savent que je vais les vanner (…) Même moi je me fais beaucoup vanner (…) On est une bande de potes donc on peut tout se dire".

Enfin, Cyril Hanouna a reconnu que son émission ne plaisait pas à tout le monde. "On fait une émission sur la télé et on donne notre avis donc c’est vrai on se fait beaucoup d’ennemis dans "Touche Pas à Mon Poste". Mais cela, il ne semble pas mal le vivre bien au contraire. "Il y a toujours un contrepoids dans l’émission, c’est surtout du divertissement. Puis, c’est vrai que tout le monde à un avis sur la télé, nous on fait une émission dessus donc comme je dis : 'c’est comme au foot, on dit souvent il y a 65 millions de sélectionneurs, bah il y a 65 millions de personnes qui ont un avis sur la télé et personne n’a le même'".

 

Réagissez à l'actu people