TV

LGJ : Arthur victime d'antisémitisme, il raconte ! (vidéo)

LGJ : Arthur victime d'antisémitisme, il raconte ! (vidéo)

Invité du Grand Journal ce mardi, Arthur a réagi au départ forcé de Christophe Willem de Twitter et évoqué quelles insultes il subissait lui aussi sur les réseaux sociaux. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

L'été dernier, Arthur présentait un nouveau programme surTF1 : Rock’nRoll circus. Des clowns, acrobates, magiciens ou autres artistes de cirque présentaient leurs numéros. Ils étaient divisés en plusieurs équipes. "J’ai choisi des personnalités un peu freaks, découvertes sur Internet. Rock’n’Roll circus, c’est le Game of thrones du cirque. Dans le contexte actuel, les gens ont besoin qu’on ouvre les vannes, qu’on leur envoie de l’oxygène. On a envie de voir l’imperfection. Or, depuis quelques années à la télévision, tout est un peu trop formaté", disait-il à l'époque. Et les premières audiences avaient été très bonnes pour l'émission.

Réconciliés, Cyril Hanouna et Arthur s'étaient retrouvés sur le plateau de Touche pas à mon Poste au mois de septembre. Le présentateur de TF1 s'était invité sur D8 à l'occasion de l'anniversaire de son confrère. Il s'était rendu dans la régie et parlait dans l'oreillette de l'animateur à la place du producteur habituel. Après quelques instants d'incompréhension, il avait décidé de se rendre en régie pour régler le problème et avait eu la bonne surprise d'y voir son ami.

"Je ne m'y habituerai jamais"

Ce mardi, Arthur était invité de Maïtena Biraben dans Le Grand Journal. A ses côtés, Christophe Willem est revenu sur son départ forcé de Twitter : "On a l'habitude des insultes mais là, c'était 200 à 300 fois par jour. La seule alternative a été d'arrêter le truc (...) J'ai halluciné sur l'importance qu'on donne à Twitter, je n'aime pas cette logique il faut être habitué à l'incivilité et ça m'a saoulé. Que ça devienne une normalité est hallucinant."

Invité à réagir à son tour, Arthur a fait une révélation choc, lui qui est suivi par plus d'1.5 millions de personnes sur les réseaux sociaux. "Je ne lis plus les messages de Twitter pendant mes programmes. Je vous invite à suivre mon compte twitter pendant mes émissions, vous allez voir ce que c'est que la haine. Mais je m'en fous, ce qui m'intéresse sur cet outil c'est communiquer sur mon travail et sur mes émissions. Je dois faire partie de ceux qui sont les plus insultés. Mais on ne s'habitue pas par contre, je ne m'y habituerai jamais. Qui sont ces gars ? Maintenant on voit leurs visages, ce n'est plus anonyme. Et moi ce n'est pas de l'insulte, c'est de l'antisémitisme. Mais bon voilà, plus on a de monde qui vous suit, plus le nombre de ceux qui vous insultent augmente aussi."

Réagissez à l'actu people