TV

LGJ : André Manoukian fait des avances à Maïtena Biraben, et demande à voir sa poitrine ! (Vidéo)

LGJ : André Manoukian fait des avances à Maïtena Biraben, et demande à voir sa poitrine ! (Vidéo)

Avant le lancement de la toute nouvelle saison de la Nouvelle Star sur D8, André Manoukian était invité sur le plateau du Grand Journal. Alors qu’il donnait son avis sur la voix, le juré a soudainement évoqué la poitrine de Maïtena Biraben. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Ce mardi 16 février, la nouvelle saison de la Nouvelle Star a débarqué sur D8. Et pour cette nouvelle édition, un nouveau juré a fait son apparition : Joey Starr. A cette occasion, André Manoukian qui est présent dans le programme depuis la toute première saison, s’est confié à Voici sur le rappeur : "Je sais que c’est un vrai musicien et je savais que c’était surtout un pu**** d’auteur. Il fait des textes tellement forts... Le plus important c’est d’avoir du respect pour la personne qui va partager le même boulot". André Manoukian a ensuite assuré que ça risquait de chauffer entre les jurés cette année : "On est quatre amoureux de la musique et c’est ça qui ne trompe pas. Plus les personnalités sont balèzes, plus on est contents. Ça va être chaud en vibrations. Il (JoeyStarr, ndlr) est extrêmement respectueux avec les candidats, avec nous un peu moins. Surtout avec ma cuisse droite. Il pince et ça fait très mal. En plus je suis entre lui et Elodie donc je fais un peu rempart de mon corps. Mais je veux bien donner mon corps pour Elodie".

André Manoukian veut voir la poitrine de Maïtena Biraben

Mais avant de retrouver André Manoukian sur D8, les téléspectateurs l’ont vu dans le Grand Journal ce mardi 16 février. L’occasion pour le juré d’expliquer que le chant a une place très importante : "Rien ne remplacera jamais la voix. Le principe il est d’avoir des émotions, les gens ils arrivent devant nous, ils chantent à capela, il n’y a pas d’orchestre, ils se présentent nus devant nous. Chanter, c’est pire que se mettre nu, c’est dévoiler son âme. C’est pour ça que dans certaines religions les femmes n’ont pas le droit de chanter devant les hommes parce que c’est pire que si elles se dévoilaient". C’est alors qu’André Manoukian fait une proposition à Maïtena Biraben : "Si vous me chantez quelque chose, ça sera aussi fort que si vous me montrez votre poitrine". Une phrase inattendue qui a fait beaucoup rire l’animatrice du Grand Journal qui a finalement refusé alors que ses chroniqueurs autour de la table ne se sont pas fait attendre pour réclamer une chanson

Réagissez à l'actu people