TV

Les Z'amours : Une candidate blessée pendant l'amour par son compagnon (vidéo)

Les Z'amours : Une candidate blessée pendant l'amour par son compagnon (vidéo)

Ce vendredi 30 août dans "Les Z'amours" diffusé sur France 2, une candidate a raconté comment son compagnon l'a violemment blessé à l'œil pendant l'amour. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Attention, âmes sensibles s'abstenir ! Ce vendredi 30 août dans "Les Z'amours" diffusé sur France 2, une candidate a fait des confidences qui ont de quoi abasourdir. Face au trio de jeunes femmes du jour, Bruno Guillon demande : "En jouant à ce petit jeu coquin, vous vous êtes retrouvées dans une situation plutôt cocasse, de quoi s'agit-il ?" Alors que la candidate Laurine raconte avoir eu une dent cassée à cause d'un "coup de tête" de son partenaire pendant un câlin, Leslie a continué sur cette même lancée. La jolie rousse a révélé à l'animateur de la chaîne une ancienne mésaventure au lit et le moins que l'on puisse dire est qu'elle est loin d'être ragoutante. "Il m'a arraché un bout de cornée", explique Leslie, en provoquant la stupeur de tout l'auditoire.

"Je m'en souviens du coup de ce câlin"

Surpris, Bruno Guillon ne peut s'empêcher de clamer : "Ah ouais alors là ça y est, on est passé du truc un peu rigolo à l'accident…" La candidate précise que son œil a été abimé à cause d'un faux mouvement de son chéri avec son ongle. "Dans l'excitation…", ajoute Leslie avec amusement. "C'était fou et ben la cornée y est restée quoi", conclut la jolie rousse. La star de l'émission de son côté lâche, moqueur : "Il faut un dompteur la prochaine fois" et s'assure tout de même que tout se soit remis en place depuis au niveau de son œil. "Oui, ça met du temps à se remettre, mais je m'en souviens du coup de ce câlin", affirme Leslie sans rancune. Visiblement pris au dépourvu par les anecdotes un brin violentes de ses candidates du jour, Bruno Guillon affirme avec humour : "Bon alors, on a une dent, on a un œil…" et se tourne vers la troisième candidate pour entendre son souvenir.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people