TV

Les Z'amours : Bruno Guillon remet un candidat macho à sa place (vidéo)

Les Z'amours : Bruno Guillon remet un candidat macho à sa place (vidéo)

Ce samedi 29 juin, Bruno Guillon a recadré un candidat au discours totalement misogyne dans son jeu télévisé "Les Z'amours" diffusé sur France 2. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Bruno Guillon vit avec son temps et il a bien l'intention de recevoir dans "Les Z'amours" des candidats qui sont en adéquation avec sa manière de voir les choses. Ce samedi 29 juin dans un nouvel épisode du jeu télévisé diffusé sur France 2, l'animateur télé de 48 ans s'est retrouvé face à un homme qui n'était pas tout à fait sur la même longueur d'onde que lui. Alors qu'il expose une situation durant laquelle le partenaire aurait "invité ses potes de rugby à diner", qu'il serait "rentré tard du boulot" et qu'il ne lui resterait "que quinze minutes de boulot avant leur arrivée", Bruno Guillon demande aux femmes du jour d'anticiper leur réaction, afin de savoir s'il compte sur lui-même, sur la chance ou sur elles pour préparer le repas. La réponse est sans appel puisque les trois hommes ont prouvé qu'ils pouvaient difficilement se débrouiller par eux-mêmes et auraient fait appel à leur compagne pour les aider. Lorsque vient le tour de Laëtitia de répondre à la question, Bruno Guillon a quelque peu saisi l'occasion pour sauner les cloches de Jean, le père de ses enfants.

"On est passé en 2019 !"

"En même temps, vous n'avez pas trop de mérite parce qu'il est un peu macho quand même dans la vie de tous les jours Jean ? C’est-à-dire que les tâches ménagères, tout ça, c'est… rien", lâche la figure emblématique de l'émission. Laëtitia, totalement d'accord avec les propos du présentateur, fait comprendre que ce n'est pas seulement "un peu" le cas et explique : "Il ne fait rien !". Plein d'assurance, Jean ne se cache absolument pas et déclare : "Moi c'est [mon truc, NDLR] le travail, ramener le pognon, de faire vivre la famille… Et elle c'est les enfants, c'est le ménage, c'est la table, la lessive, la vaisselle, l'aspirateur, le balai". De quoi révolter Bruno Guillon, qui l'interrompt aussitôt. "Alors Jean, vous savez que nous ici, on est passé en 2019 et on est sur un truc qui s'appelle l'égalité homme-femme voilà !", rétorque-t-il avant de conclure fermement : "Non, mais surtout je vous arrête Jean parce que quand vous dites 'moi c'est le travail', passez une journée à vous occuper des enfants, à gérer la maison et tout ça et vous verrez que vous serez très content de rentrer au boulot". De quoi provoquer le sourire satisfait de sa compagne, ravie de voir que quelqu'un prend son parti.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people