TV

Les sœurs Kardashian complexent EnjoyPhoenix (Vidéo)

Les sœurs Kardashian complexent EnjoyPhoenix (Vidéo)

Dans une nouvelle vidéo postée sur sa chaîne Youtube, la blogueuse EnjoyPhoenix a fait des confidences sur son manque de confiance en elle et blâmé pour cela l'image véhiculée par les célébrités sur les réseaux sociaux. Non Stop Zapping vous propose de visionner un extrait de son témoignage.

Dans une vidéo postée sur sa chaîne Youtube le 1er février 2017, la blogueuse EnjoyPhoenix a révélé traverser une période difficile en ce moment. Et pour cause un manque de confiance en elle qu’elle estime généré par les réseaux sociaux et, plus particulièrement, par les sœurs du clan Kardashian/Jenner. L’ancienne participante de l’émission Danse avec les stars avoue ne plus arriver "à se regarder dans un miroir » et pour elles, ce sont les influences générées par les stars adeptes du bistouri qui en sont l’origine. " Elles sont influentes et mènent la cadence dans le physique, la mode, les vêtements et le make up. Et c’est vrai que ces filles là ne se cachent pas d’avoir fait de la chirurgie ésthétique" regrette-elle en rappelant que ces célébrités en question affichent des mensurations hors du commun.

"Tu y penses tout le temps"

"Plus tu regardes, plus tu as envie d’être comme ça. Même si tu te dis que c’est superficiel, tu y penses tout le temps"affirme la jeune femme en mettant ainsi le doigt sur un réel problème de société. En effet de nombreuses stars comme Kim Kardashian, Nicky Minaj ou encore Iggy Azalea affichent des postérieurs aux mensurations impossibles à atteindre sans l’intervention d’un chirurgien, mettant ainsi des doutes sur les normes de beauté actuels dans la tête de nombreuses jeunes filles. "C’est la raison pour laquelle, très récemment, je me suis demandé : ‘Est-ce que je suis assez jolie ? Est-ce que je me trouve bien dans mon corps ? Est-ce que je fais partie de ces critères de beauté que tout le monde doit avoir ou pas ? ’"s’interroge EnjnoyPhoenix. Pour conclure, elle raconte néanmoins qu’après mûre réflexion, la chirurgie n’est pas une voie vers laquelle elle souhaite se tourner et qu’il faut "s’accepter telle que l’on est". Une sage recommandation.

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people