TV

Les Enquêtes de TPMP : Capucine Anav fait une crise de panique dans les égouts de Reims (vidéo)

Les Enquêtes de TPMP : Capucine Anav fait une crise de panique dans les égouts de Reims (vidéo)

Cyril Hanouna animait mardi soir sur C8 un prime spécial de Touche pas à mon poste baptisé Les Enquêtes de TPMP. Dans ce premier numéro, Capucine Anav et Isabelle Morini-Bosc sont parties en immersion dans des corps de métier loin de leur quotidien. La compagne de Louis Sarkozy s’est ainsi retrouvée à passer plusieurs jours en compagnie des éboueurs de la ville de Reims. Et ça n’a pas toujours été évident. Non Stop Zapping vous en dit plus.

A chaque prime spécial de Touche pas à mon poste, Capucine Anav se retrouve dans une situation inconfortable. Sur La grande rassrah, l’émission pour laquelle Cyril Hanouna avait piégé ses chroniqueurs à l’aide de caméras cachées, la compagne de Louis Sarkozy s’était retrouvée à tenter de séduire Jean-Michel Maire en croyant le piéger pour le compte de l’animateur. Alors qu’en réalité c’est bien l’ancien journaliste qui était de mèche avec Cyril Hanouna. Quelques semaines plus tard, Capucine Anav a de nouveau passé un moment compliqué dans TPMP, chantez comme jamais. Alors qu’elle reprenait le tube Andalouse de Kendji Girac enfermée dans une cage en verre, la jeune femme s’est vue déverser des insectes sur la tête par Cyril Hanouna. Et a totalement paniqué.

Capucine Anav en immersion avec les éboueurs de Reims

Ce sentiment de panique, Capucine Anav l’a retrouvé mardi soir sur C8. La chaîne diffusait en effet un nouveau prime spécial baptisé Les Enquêtes de TPMP pour lequel la jeune femme a passé plusieurs jours en immersion avec les éboueurs de la ville de Reims. Une semaine passée à se réveiller aux aurores, à ramasser les poubelles mais aussi à descendre dans les égouts. Les égouts justement, c’était au-dessus des forces de la jeune femme. En larmes au moment d’y descendre, se plaignant de l’odeur et des "araignées blanches" y ayant élu domicile, Capucine Anav a fini par vaincre sa peur à la troisième tentative. Mais ce n’était pas gagné d’avance...

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people