TV

L'émission politique : Léa Salamé dépassée par le débat houleux entre Le Pen et Derkaoui (vidéo)

L'émission politique : Léa Salamé dépassée par le débat houleux entre Le Pen et Derkaoui (vidéo)

Jeudi 14 mars, Marine Le Pen était l'invitée de Léa Salamé dans "L'émission politique" sur France 2. L'animatrice a eu énormément de mal à se faire respecter et entendre lors d'un débat houleux entre la présidente du RN et Meriem Derkaoui, la maire d'Aubervilliers. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Décidément, "L'émission politique" n'a pas été de tout repos hier soir sur France 2. Léa Salamé et Thomas Sotto recevaient Marine Le Pen sur le plateau pour des questions et des débats centrés sur les grands sujets d'actualité. Malheureusement comme souvent avec la présidente du Rassemblement national, les discussions ne sont pas de tout repos, quand elles ne sont pas entâchées de fausses vérités. La preuve avec son énorme bourde sur le Smic, que Marine Le Pen a placé à 36€ par heure, alors qu'il est à un peu plus de 10€ en réalité. L'ancienne candidate s'est également lâchée sur le sujet des migrants, incapable de donner une solution à Jacques Attali pour ceux qui sont déjà sur notre territoire, se contentant de répéter qu'il ne fallait pas les laisser venir.

Léa Salamé en galère

Alors forcément quand est venue l'heure d'un affrontement verbal entre Marine Le Pen et Meriem Derkaoui, maire communiste d'Aubervilliers (93), le ton est rapidement monté. Les deux femmes avaient décidé de ne pas laisser l'autre s'en sortir, au grand dam de Léa Salamé. L'animatrice, qui se retirera bientôt de la présentation en raison de la candidature de son compagnon Raphaël Glucksmann aux élections européennes, a eu un mal fou à reprendre la parole durant l'échange entre les deux femmes. La journaliste a finalement dû hausser le ton pour masquer leurs voix et balancer une vidéo afin de mettre fin au débat, sous les rires un peu gênés du public qui a visiblement eu de la peine pour l'animatrice.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people