TV

Le Tube – Samuel Etienne ému en découvrant les images de son départ pour assister à la naissance de son fils (Vidéo)

Le Tube – Samuel Etienne ému en découvrant les images de son départ pour assister à la naissance de son fils (Vidéo)

Le 30 août dernier, l’animateur des petits matins d’Europe 1 quittait précipitamment le studio de la radio pour courir retrouver sa femme qui s’apprêtait à donner naissance à leur premier enfant. Par chance, les caméras du Tube étaient présentes et ont pu filmer la scène. En revivant cette séquence, Samuel Etienne n’a pas pu cacher son émotion. Non Stop Zapping vous fait découvrir les images.

Le 30 août 2016, il est ‘’cinq heures presque cinq minutes’’, Samuel Etienne quitte précipitamment le studio d’Europe 1 dans lequel il assure la tranche matinale entre 5h et 6h30. Mais pas sans prévenir ses fidèles auditeurs. ‘’Je vais devoir vous abandonner ce matin, pour une raison un peu exceptionnelle, je suis attendu à la clinique’’, explique-t-il. La raison un peu exceptionnelle ? L’accouchement de sa femme, arrivé un peu plus tôt que prévu. ‘’Je ne sais même pas où est la clinique (…) C’est beaucoup plus rapide que prévu’’, annonce aux caméras du Tube un Samuel Étienne un rien stressé. L’animateur file ensuite en vitesse, sous les applaudissements de ses collègues.

Samuel Etienne les larmes aux yeux à l’évocation de son fils

Trois mois plus tard, Samuel Etienne est un papa comblé. Son premier enfant, un petit garçon prénommé Malo, se porte bien. Invité du Tube sur Canal + ce samedi, le présentateur de Questions pour un champion, découvre avec émotion les images de ce départ précipité et confie son bonheur d’être père. ‘’Quel beau souvenir ! C’est fou que l’équipe du Tube ait été là ce jour-là’’, reconnaît-il  les yeux pleins de joie. ‘’Dieu sait si j’ai eu du bonheur dans le métier qui est le nôtre mais je suis devenu père sur  le tard, parce que j’ai 45 ans, mais évidemment ça dépasse tous les bonheurs que j’ai pu connaître dans ma carrière professionnel’’, confie-t-il encore, visiblement très ému. 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people