TV

Le Tube : Antoine de Caunes évoque Le Grand Journal, "C'était une expérience traumatisante"

Le Tube : Antoine de Caunes évoque Le Grand Journal, "C'était une expérience traumatisante"

Plusieurs mois après son éviction de la présentation du Grand Journal sur Canal +, Antoine de Caunes s’apprête à faire son retour dans une toute nouvelle émission. Invité sur le plateau du Tube, le présentateur est revenu une nouvelle fois sur son départ du Grand Journal. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Icône de Canal + depuis de nombreuses années, Antoine De Caunes a eu la lourde tâche il y a deux ans de reprendre les rênes de l’émission Le Grand Journal. Malheureusement pour le présentateur, Canal + a pris la décision de faire quelques changements pour le programme et a remplacé Antoine De Caunes par Maïtena Biraben. Plusieurs mois après son départ, Antoine De Caunes s’apprête à revenir dans un nouveau programme, "L’émission d’Antoine". Invité sur le plateau du Tube, l’animateur a expliqué sa nouvelle émission et n’a pu éviter les questions concernant son départ du Grand Journal. Loin d’en vouloir à Canal +, Antoine De Caunes dévoile que ce poste a été pour lui très difficile : "Ça n’a pas été que facile parce que c’est un poste extrêmement exposé. Pour des raisons d’ailleurs que je ne m’explique toujours pas. Je ne comprends pas pourquoi cette émission déchaîne autant de passions. On a l’impression, et c’est un inconvénient majeur, d’être dans la ligne de mire permanente de gens qui vous veulent du mal. Sans très bien savoir pourquoi parce que ça reste quand même un talk-show".  

"J’ai regardeé LGJ le jour de la rentrée"

A la surprise générale, Antoine de Caunes a été évincé en faveur de Maïtena Biraben. Une nouvelle que le présentateur a appris début juillet : "Je l’ai appris par le directeur de la chaîne qui m’a dit ‘on arrête’. Je me suis retrouvé au milieu d’un champ de bataille. Il y avait des différents qui se réglaient à travers cette émission. J’étais le paratonnerre de l’émission donc j’ai pris la foudre. Je n’ai aucune amertume vis-à-vis de ça, c’est une logique industrielle classique. Mais sur le moment (...) ça été très déstabilisant".

Malgré tout, Antoine De Caunes était bien présent devant Le Grand Journal en septembre dernier : "J’ai regardé LGJ le jour de la rentrée. C’était une expérience un peu traumatisante. C’était comme si on me montrait le berceau sans le bébé. C’était trop violent. Je ne pouvais pas m’empêcher de regarder mais je préfère rester à côté".

Réagissez à l'actu people