TV

Le sens de l'effort : Une stagiaire tente de vaincre sa peur du vide (vidéo)

Le sens de l'effort : Une stagiaire tente de vaincre sa peur du vide (vidéo)

Dans un extrait inédit du troisième épisode du "Sens de l'effort", dévoilé par le site de Jean Marc Morandini ce 4 mars, on découvre la stagiaire Paula qui tente de lutter contre sa peur du vide lors d'une épreuve d'escalade. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

M6 va diffuser ce mardi 5 mars déjà un troisième numéro de son émission "Le sens de l'effort". La chaîne, qui a fait le pari dans son programme de miser sur les valeurs militaires pour tenter de ramener dans le droit chemin plusieurs jeunes en décrochage scolaire ou professionnel, pousse les candidats toujours plus loin dans l'aventure et dans leurs retranchements. Marius, le "patron" de la formation, qui est un ancien instructeur chez les commandos marine, n'y va pas de main morte pour faire en sorte que ses ordres soient exécutés par ses apprentis soldats. Afin de leur transmettre des qualités indispensables dans la vie de tous les jours, le militaire de formation n'a pas de mal à faire preuve d'autorité. Son visage n'est pas inconnu à la télévision puisqu'il avait également été une figure emblématique de l'émission "Garde à vous" qui a été diffusée par la même chaîne l'an passé. 

"Je me laisse juste porter par la voix de Marius"

Dans un extrait dévoilé ce 4 mars sur le site de Jean Marc Morandini, on découvre Paula, une stagiaire de 23 ans qui a arrêté l'école il y a 7 ans. La jeune femme avoue avoir "le vertige" mais devra tout de même se plier aux contraintes de la formation. Accrochée en haut d'une roche avec des cordes de sécurité maintenues par des baudriers, Paula doit tenter de redescendre et de lutter contre "sa peur" du vide. "Je ne pense plus à rien entre guillemets, je me laisse juste porter par la voix de Marius", explique la jeune femme qui tente de réussir cette épreuve d'escalade imposée. "Dans d'autres circonstances, je n'aurais jamais fait cet exercice. Jamais de la vie ! Mais parce que c'est Marius qui me l'a demandé, je l'ai fait", assure celle qui accorde une confiance "aveugle" à son moniteur de stage.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people