TV

Le Petit Journal : Yann Barthès tacle Vincent Bolloré

Le Petit Journal : Yann Barthès tacle Vincent Bolloré

Ce lundi 7 septembre était le jour de la rentrée pour Canal+. Les téléspectateurs ont découvert la nouvelle version du Grand Journal, animé par Maïtena Biraben, et retrouvé Le Petit Journal de Yann Barthès. Dès les premières minutes de l'émission, l'animateur a taclé Vincent Bolloré, le nouveau patron du groupe Canal+.

Comme Non Stop Zapping vous l'avait expliqué, en prenant les commandes du groupe Canal+, Vincent Bolloré a décidé d'opérer un (très) grand ménage et plusieurs têtes sont tombées. Les auteurs des Guignols ont été limogés, Céline Pigalle, directrice de la rédaction du groupe et Cécilia Ragueneau, directrice d'iTélé ont été débarquées ce vendredi 4 septembre, tout comme Nathalie Coste-Cerdan, directrice du cinéma, dont le licenciement a été rendu publique hier. Il semblerait que personne ne soit vraiment sauf en ce moment au sein de Canal+, à part celles et ceux qui sont dans les petits papiers de Vincent Bolloré, comme Maïtena Biraben par exemple.

Celle qui présentait Le Supplément a été propulsée aux commandes du Grand Journal, qui a fait sa rentrée ce lundi 7 septembre. Le patron de Vivendi l'a directement contactée il y a quelques semaines. "Il m’a laissé un message téléphonique" a expliqué l'animatrice au Parisien avant d'ajouter "J’étais surprise qu’il connaisse mon numéro et même mon existence. Je l’ai rencontré en tête à tête chez Vivendi. Il m’a dit ce qu’il dit à tout le monde, je crois : 'Vous êtes un génie'. Cela m’a fait plaisir, mais comme j’étais allée au rendez-vous avec mon cerveau, je sais que je n’en suis pas un. Ça m’a fait rire."

Yann Barthès tacle Vincent Bolloré dans Le Petit Journal

Ce lundi 7 septembre marquait donc la rentrée de Canal+, soit une semaine après les autres chaînes. Les téléspectateurs ont pu découvrir la nouvelle version du Grand Journal, et retrouver Yann Barthès, toujours aux commandes de son Petit Journal, dont la durée a été allongée. Et pour sa première de la saison, l'animateur était en forme. En effet, dès les premières minutes de l'émission, il a décidé de tacler Vincent Bolloré "Je n'ai jamais été aussi content de vous dire 'Bonsoir' ! Première émission de la saison après un été à Canal+ comment dire... agité. A l'origine de cette tempête interne, un homme : Vincent Bolloré, nouveau président de notre diffuseur, un des plus groupes industriels de France. Le groupe Bolloré a donc pris le contrôle de Canal+" lance ainsi Yann Barthès.

Il diffuse alors quelques minutes du film d'entreprise Bolloré dans lequel est mis en avant le fait que le groupe est le "leader mondial du film polypropylène pour condensateur". On retrouve alors Yann Barthès en plateau avec dans les mains un rouleau de film étirable. Une façon de pointer du doigt le fait que Vincent Bolloré ne vient pas à l'origine du monde des médias. L'équipe de Yann Barthès s'est également rendue à l'Université d'été du Medef pour demander à quelques grands patrons ce qu'ils pensent de Vincent Bolloré. L'animateur s'amuse alors à censurer Gabriel Szapiro (Bleu Saphir) lorsque celui-ci déclare que le nouveau patron de Canal+ "a un égo surdimensionné"

Un peu plus tard dans l'émission, le retour du duo Eric et Quentin a également taclé Vincent Bolloré dans un sketch sous forme de clip de rap. Les deux comédiens ont ainsi mis en scène la crainte qu'inspire le patron de Vivendi aux employés du groupe Canal+ en "retournant leur veste".

 

Réagissez à l'actu people