TV

Le Petit Journal décrédibilise la vidéo de Robert Ménard sur l'expulsion de migrants à Béziers

Le Petit Journal décrédibilise la vidéo de Robert Ménard sur l'expulsion de migrants à Béziers

Quelques jours après la publication de la vidéo de Robert Ménard intitulée "Vous n'êtes pas les bienvenus !" dans laquelle le maire de Béziers souhaitent expulser des réfugiés syriens installées dans des HLM, Le Petit Journal a décidé de se rendre sur place pour une petite enquête. L'occasion pour l'émission de Yann Barthès de décrédibiliser le discours de l'élu et sa vidéo.

Comme Non Stop Zapping vous l'expliquait, Robert Ménard a publié ce samedi 12 septembre une vidéo intitulée "Vous n'êtes pas les bienvenus !". Dans cette vidéo, le maire de Béziers se rend dans des HLM de sa ville pour aller dire à des réfugiés qui s'y seraient installés illégalement qu'il ne veut pas d'eux dans "sa" ville". "Monsieur, vous n'êtes pas le bienvenu dans cette ville. Vous êtes rentrée en fracturant cette porte. Vous volez l'eau et l'électricité. Vous n'avez pas à occuper ces logements. Dans ma ville vous n'êtes pas le bienvenu je vous le répète. On est le bienvenu quand on se comporte comme des gens corrects. Si vous avez envie d'être accueilli, vous allez dans des villes ailleurs qui sont prêtes à le faire. Moi je ne suis pas prêt à le faire" lançait-il à l'un d'eux.

"C'est des façons inacceptables d'utiliser son pouvoir"

Mais, un journaliste du Petit Journal s'est rendu à Béziers et plus particulièrement dans le quartier de la devèze dans lequel Robert Ménard a tourné sa fameuse vidéo, pour y mener sa petite enquête. Une habitante raconte "Ils sont arrivés avec les écharpes et tout ça, même moi ça m'a impressionnée", avant d'expliquer que le maire de Béziers ne vient jamais dans ce quartier populaire d'habitude "Vous voyez le quartier comme il est délaissé ? Et comme par hasard, il y a les syriens, il se préoccupe du quartier, comme par hasard."

Le Petit Journal a ensuite tenu à démontrer que contrairement à ce que Robert Ménard dit dans sa vidéo, il n'a pas le pouvoir de demander à la police d'expulser les migrants qui se sont installés dans les HLM de la ville. "Il est maire de Béziers certes, mais c'est l'office HLM qui doit le décider. C'est des façons inacceptables d'utiliser son pouvoir, qui n'est pas celui d'expulser les gens de l'office HLM" commence par assurer Frédéric Lacas, le président de la communauté d'agglomération de Béziers-Méditerranée qui lui a le pouvoir de demander l'expulsion de personnes vivants dans des HLM. Ce dernier pense d'ailleurs que Robert Ménard a fait cette vidéo "pour faire du buzz". Enfin, le journaliste de l'émission de Canal+ assure que le réfugié syrien Abdelkrim ne comprend ni le français, ni l'anglais. Or, c'est dans ces deux langues que lui est adressé le message du maire de Béziers. L'homme n'a donc pas du tout compris ce que lui disait Robert Ménard, ce sont des voisins qui lui ont finalement expliqué ce qu'il s'était passé en regardant la vidéo.

Réagissez à l'actu people