TV

Le Petit Journal : Cyrille Eldin tacle sévèrement Yann Barthès (Vidéo)

Le Petit Journal  : Cyrille Eldin tacle sévèrement Yann Barthès (Vidéo)

Dans le Petit Journal du mercredi 25 janvier, Cyrille Eldin a tenu parole et s'est exprimé en direct sur sa querelle avec Yann Barthès, le présentateur de Quotidien. Non Stop Zapping vous propose de revoir cette séquence.

Chose promise, chose due. Dans son émission du mercredi 25 janvier, Cyrille Eldin est revenu sur son conflit avec Yann Barthès et a adressé un message à ce dernier en direct. Après l'altercation qui a eu lieu entre l'animateur de Canal+ et Camille Crosnier, une journaliste de Quotidien, le présentateur du Petit journal et Yann Barthès s'étaient en effet lancés des piques par écrans interposés durant toute la semaine. Le présentateur de Quotidien avait même traité son ancien collègue de "relou, misogyne et un peu violent", des insultes que Cyrille Eldin a eu du mal à avaler. Dans le Petit journal, ce dernier a tenu à remettre les points sur les i. 

"Cela ne te gênait pas à l'époque"

"Je t'admire de faire si bien les choses Yann, sans jamais me nommer, l'air de rien. Sans doute parce que tu connais les lois sur la diffamation" commence par par souligner l'animateur. "Relou? Malpoli? Je suis un peu surpris vu que nous avons travaillé ensemble pendant trois ans et que tu as même voulu poursuivre l'aventure avec moi. Pourquoi pas ? Mais après tout, si tu connaissais un peu la tension des soirées électorales sur le terrain, tu me jugerais peut-être un peu moins sévèrement. Mais je ne crois pas t'y avoir croisé en huit ans" tacle Cyrille Eldin, qui s'étonne que Yann Barthès s'offusque de ses méthodes de travail : "Cela ne te gênait pas à l'époque, quand je travaillais pour toi". Pour ce qui est de son accrochage avec Camille Crosnier, le présentateur du Petit journal explique que "la compétition entre reporters, les coups de coude entre journalistes, homme et femmes, pour apporter la meilleure image ou le meilleur son, sont monnaie courante" dans le métier et qu'il ne s'agit en rien de mysoginie. Reste à savoir si Yann Barthès répondra à son confrère ce soir dans Quotidien.

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people