TV

Le Petit Journal - Attentats de Paris : Yann Barthès bouleversé rend hommage aux victimes

Le Petit Journal - Attentats de Paris : Yann Barthès bouleversé rend hommage aux victimes

C'est un Yann Barthès endeuillé et bouleversé que les téléspectateurs ont retrouvé aux commandes du Petit Journal ce lundi 16 novembre. L'animateur de l'émission de Canal+ a tenu à rendre hommage aux victimes et notamment à l'une de ses collaboratrices, une monteuse nommée Fanny qui a perdu la vie lors de la terrible attaque terroriste au Bataclan vendredi 13 novembre. Un message poignant à (re)découvrir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce lundi 16 novembre, c'est endeuillée que la France a commencé une nouvelle semaine après les terribles attentats qui ont frappé la région parisienne vendredi soir. Les éditions spéciales s'enchaînes tant à la télévision qu'à la radio. Les programmes sont bouleversés afin de laisser place à la fois aux hommages et à l'information. Dans Le Grand 8, Laurence Ferrari et son équipe ont tenu à s'exprimer, à réagir avec beaucoup d'émotion à ces attaques. En début d'émission ce lundi, l'animatrice a rendu un hommage bouleversant aux victimes et notamment aux cinq collaborateurs du groupe Canal+-Vivendi-Universal qui ont perdu la vie ce soir-là.

"Nous voulons rendre hommage à toutes les victimes qui ont perdu la vie vendredi soir, toutes celles qui se battent encore pour leur vie dans les hopitaux parisiens. Et puis nous, dans le groupe Canal+-Vivendi-Universal, cinq de nos collaborateurs ont perdu la vie vendredi soir. Il y avait Grégory, 28 ans programmateur musical à D17, il y avait Matthieu, 37 ans technicien supérieur d'exploitation vidéo qui collaborait régulièrement avec iTélé, Canal+ Overseas et puis il y avait trois collaborateurs d'Universal Music Group, Manu, Thomas et Marie" a-t-elle ainsi déclaré en larmes.

"C'est une rédaction triste qui a fait cette émission, très triste"

Quelques heures plus tard, les téléspectateurs ont retrouvé un Yann Barthès lui aussi bouleversé à la présentation du Petit Journal. L'animateur a commencé l'émission en montrant des images de la Tour Eiffel qui a été illuminée aux couleurs de la France, bleu, blanc, rouge ce lundi à 19h. "Et la devise de Paris 'fluctuat nec mergitur" qu'on devine au premier étage, qui signifie que le bateau, l'emblème de la capitale est battue par les flots mais qu'il ne sombre pas. Nous sommes 3 jours après le 13 novembre, bienvenue à Paris" a commenté en voix off Yann Barthès.

"Nous avons le même âge et vivons dans les mêmes endroits" que les victimes explique-t-il ensuite. Le journalise rend hommage à une partie des personnes qui ont perdu la vie lors de ces terribles attaques en citant leurs noms et leurs âges. L'une de ces victimes travaillait d'ailleurs pour Le Petit Journal. "Il y avait aussi Fanny, 29 ans. Elle travaillait ici au Petit Journal et au Supplément. Vendredi dernier, elle était au bureau, elle avait prévenu qu'elle partirait tôt pour aller à un concert au Bataclan avec Chloé qui travaillait aussi à la rédaction. Toutes les deux sont monteuses. Elles sont parties au Bataclan. Chloé est sortie de réanimation hier en fin d'après-midi, si elle nous regarde : on l'embrasse. Fanny est décédée. C’est une rédaction triste qui a fait cette émission, très triste. Nous avons la chance d’avoir une demi-heure de liberté tous les jours. Cette demi-heure nous allons l’utiliser pour parler, pour vous laisser parler, pour laisser parler ceux qu’on a croisé hier dans les rues" a ainsi déclaré Yann Barthès.

 

Pour (re)voir l'intégralité du Petit Journal du lundi 16 novembre

 

Réagissez à l'actu people