TV

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume arrache le micro des mains d'un journaliste (vidéo)

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume arrache le micro des mains d'un journaliste (vidéo)

Mercredi 26 février, "C à vous" a diffusé une séquence étonnante : le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, agacé par une question du journaliste de l'émission, lui a arraché le micro des mains en plein salon de l'agriculture. Une séquence polémique à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'est une séquence qui va de nouveau ternir la réputation du gouvernement en ce début d'année 2020. Après plusieurs couacs des ministres ces dernières semaines, notamment sur le congé deuil, c'est le ministre de l'Agriculture qui a fait parler de lui hier soir. Tancrède Bonora, journaliste de "C à vous" connu pour ses interviews sur le terrain, est parti au salon de l'agriculture rencontrer Didier Guillaume, de passage dans les allées de la porte de Versailles. Le journaliste en profite alors pour l'interroger sur les mails reçus par erreur par l'association L214 et qui montrent de graves manquements au sein du ministère au sujet de l'abattoir de Sobeval. "Il y a des mails internes qui prouvent le contraire de ce que vous avez dit" lance le journaliste au ministre qui ne souhaite visiblement pas répondre. 

"Je ne vous ai pas arraché le micro"

"Vous pouvez nous répondre aussi ici, sur votre double langage..." insiste Tancrède Bonora, bien décidé à obtenir une réaction du ministre. Mais c'est alors que Didier Guillaume s'emporte... et arrache le micro des mains du journaliste en criant qu'il n'a pas de double langage. Une séquence incroyable qui laisse le journaliste pantois, et le ministre de l'Agriculture complètement désemparé face à cette grave erreur. Il tente alors de se justifier en réalisant que la séquence a été filmée, et accepte finalement de répondre au journaliste de France 5 : "Je ne vous ai pas arraché le micro. Je vous dis que j’ai communiqué en fonction des informations qui m’avaient été données. Ces informations ont été assez claires. Je n’avais pas de possibilité de voir autre chose" lance le ministre de l'Agriculture, qui devrait rapidement se faire sermonner par l'Elysée après cette bévue.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people