TV

Le Mad Mag - Aymeric Bonnery : Sa voiture saccagée en direct, il quitte le plateau furieux (Vidéo)

   / 5  
Aymeric Bonnery a été piégé en direct
1
Aymeric Bonnery a été piégé en direct
Andréas Kastrinos a saccagé la voiture du chroniqueur
2
Andréas Kastrinos a saccagé la voiture du chroniqueur
Aymeric Bonnery était furieux
3
Aymeric Bonnery était furieux
Il a dû regarder le saccage de sa voiture en direct
4
Il a dû regarder le saccage de sa voiture en direct
Le chroniqueur a quitté le plateau en direct
5
Le chroniqueur a quitté le plateau en direct

Ce lundi 26 septembre, le ton est monté entre deux chroniqueurs du Mad Mag. Alors qu’Andréas Kastrinos a décidé de saccager la voiture d’Aymeric Bonnery, ce dernier est devenu fou de rage et a quitté précipitamment le plateau. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis son arrivée dans le Mad Mag, Andréas Kastrinos ne cesse de faire le buzz. Alors que le jeune homme a révélé il y a plusieurs semaines être en couple avec Andréane des Anges 8, il a tenté de demander en mariage la candidate de télé-réalité. Malheureusement pour lui, Andréane lui a mis un vent. Face à cette réaction, le chroniqueur a alors craint sa réaction : "Si elle apprend que c'est une blague et là, elle vient de l'apprendre, elle va tout brûler chez moi", avait déclaré le jeune homme sur le plateau. Et ce lundi 26 septembre, le chroniqueur a décidé de piéger l’un de ses collègues.

Andréas Kastrinos se venge d’Aymeric Bonnery

Alors que l’émission venait de démarrer, Martial a dévoilé des images en direct d’Andréas Kastrinos en train de saccager la voiture d’Aymeric Bonnery. Très énervé, ce dernier a alors quitté brusquement le plateau du Mad Mag pour se rendre au parking et se venger. Malheureusement pour lui, Andréas Kastrinos a réussi à prendre la fuite avant de subir la colère du jeune homme. Ce n’est que plus tard qu’Aymeric Bonnery a pu se venger de son collègue en lui cassant des œufs sur la tête alors qu’il venait faire sa chronique en direct.    

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people