TV

Le Mad Mag : Amélie Neten en pleine crise de panique dans la salle de l’horreur ! (Vidéo)

   / 6  
1
Amélie Neten prise d'une violente crise de panique
Amélie Neten était déjà très stressée à l'entrée dans la salle de l'horreur
2
Amélie Neten était déjà très stressée à l'entrée dans la salle de l'horreur
Guidée par Ayem, Amélie Neten devait récupérer ses escarpins dans la salle de l'horreur
3
Guidée par Ayem, Amélie Neten devait récupérer ses escarpins dans la salle de l'horreur
Effrayée par un zombie, Amélie Neten s'est mis à hurler
4
Effrayée par un zombie, Amélie Neten s'est mis à hurler
Amélie Neten prise de panique
5
Amélie Neten prise de panique
Amélie Neten a préféré faire demi-tour
6
Amélie Neten a préféré faire demi-tour

Ce jeudi, le Mad Mag mettait à l’honneur l’univers des zombies dans une émission un peu particulière. Pour l’occasion, une véritable salle de l’horreur a été montée pour effrayer les chroniqueurs. Amélie Neten, la première à se prêter au jeu, a fait une impressionnante crise de panique que Non Stop Zapping vous propose de découvrir.

Le 31 octobre approche et avec lui son lot de créatures effrayantes, de fantômes et de zombies. Sur le plateau du Mad Mag ce jeudi soir, on ne s’y est pas trompé : les chroniqueurs ont fait la part belle à l’univers d’Halloween avec une mention spéciale pour les morts-vivants. Logique, la zombie walk de Paris s’est tenu le week-end dernier et Ayem, de retour à la tête de l’émission depuis lundi, n’a pas manqué d’envoyer l’un de ses chroniqueurs sur place. De retour en plateau, les animateurs du Mad Mag se sont offert une émission spéciale zombie avec à la clé quelques expériences très angoissantes…

 

Amélie Neten craque dans la salle de l’horreur

 

Pour l’occasion, la production a constitué une véritable ‘’salle de l’horreur’’. Plongée dans le noir, couverte de fausses toiles d’araignées, la salle disposait même de son propre zombie prêt à tout pour faire peur aux chroniqueurs. Manque de chance, c’est Amélie Neten la première qui s’est collée à l’expérience. La mission était simple : traverser la salle pour récupérer ses précieux escarpins préférés disposés sur une table à l’autre bout de la pièce. Impossible pour la jolie blonde, plus connue pour ses violents coup de gueule que pour ses frayeurs. C’est pourtant une véritable crise de panique qui a saisi Amélie Neten qui n’a pas été capable de faire plus de quelques centimètres. Hurlements, cri, menace de coups et blessures, la startlette de télé-réalité aura tout essayé pour se donner du courage, sans succès. Elle a finalement abandonné ses jolis escarpins pour se précipiter vers la sortie.  

Par Clemence Conton

Réagissez à l'actu people