TV

Le Grand Journal : Les Guignols de l’info s'attaquent à Jean-Jacques Bourdin et BFM TV

Le Grand Journal : Les Guignols de l’info s'attaquent à Jean-Jacques Bourdin et BFM TV

Alors que les "Guignols de l’info" feront le grand retour ce lundi 14 décembre, les célèbres marionnettes et leurs auteurs étaient vendredi soir les invités du "Grand Journal" de "Canal +". Et dans un premier teasing, ils s’en sont pris à au journaliste Jean-Jacques Bourdin et à la chaîne "BFM TV". Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Lundi 14 décembre les "Guignols de l’info" vont fêter leur grand retour sur l’antenne de "Canal +" presque six mois après la polémique de leur possible disparition. Et pour cette nouvelle saison, les téléspectateurs vont pouvoir découvrir de nouvelles marionnettes comme le milliardaire candidat à la primaire républicaine, Donald Trump, le couple star Kim Kardashian et Kanye West, le chanteur Justin Bieber, Cristina Cordula ou encore Kev Adams. Ce n'est pas une nouvelle ligne éditoriale. "Nous restons les mêmes ! Aujourd'hui, Les Guignols ont de nouveaux objectifs (...) L'idée consiste à dépoussiérer, à moderniser un peu l'émission, qui a presque 30 ans, et à varier les plaisirs. Cela ira plus vite, avec plus de rythme et de séquences. Pour la relance, je vous promets pas mal de sketches, car on a pris un peu d'avance pour préparer la nouvelle formule", a déclaré au "Point" Yves Le Rolland, producteur artistique des Guignols.

Les Guignols de l’info déjà en grande forme

Et avant de se jeter dans le grand bain, les célèbres marionnettes ont été les invités de Maïtena Biraben dans le "Grand Journal" vendredi soir. Les doubles en silicone de Pierre Menes, Patrick Poivre D'arvor, Yann Barthes et Élise Lucet ont donné un avant-goût de cette nouvelle aventure. Et d’emblée, une première personnalité des médias a été la cible des Guignols. En effet, alors que PPD, qui ne présentera plus le JT, a annoncé que lundi l’un des sujets serait le second tour des élections régionales, la marionnette de Jean-Jacques Bourdin est apparue. "Oh oh, les régionales c'est BFM hein. Alors si vous avez les images d'un djihadiste fiché S dans un isoloir en train de voter FN, on est preneur", lance-t-elle. "Nous aussi on est preneur" lui rétorque PPD avant que le double de Jean-Jacques Bourdin ne déclare : "Oui mais nous on est premiers !", tout en disparaissant derrière ses camarades. 

Réagissez à l'actu people