TV

Le Grand Journal : Isabelle Huppert se fait insulter, gros malaise sur le plateau

Le Grand Journal : Isabelle Huppert se fait insulter, gros malaise sur le plateau

ZAPPING - Invitée sur le plateau du Grand Journal pour faire la promotion du film Back Home, Isabelle Huppert s’est retrouvée à côté d’Alister, musicien et écrivain, qui définit l’actrice comme la '"figure tutélaire du genre "sal***"" au cinéma. Attention, malaise !

Mercredi soir, TMC diffusait l’émission Christian Clavier, la fabuleuse histoire d’un bronzé. Au début de cette émission, on a pu apercevoir Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot et Michel Blanc à leurs débuts. Lors d’une interview qu’ils donnaient, les acteurs sont pris d’un énorme fou rire. Alors qu’un de ses chroniqueurs lance "Ils sont très beaux tes dessins" à une autre de ses chroniqueuses, Stéphane Bern n’en revient pas et dit "Je viens de comprendre. J’avais compris - "Ils sont très beaux tes deux seins"-". Une intervention qui a fait beaucoup rire l’équipe de Comment ça va bien. Anne-Sophie Lapix et les autres membres de C à Vous recevaient Gérard Holtz pour parler des 40 ans de Stade 2. Lancé sur le sujet des femmes dans le journalisme sportif, le présentateur de France Télé en a profité pour balancer sur Thierry Roland. "Thierry Roland, qui n’était pas mon ami, était plutôt macho et il ne supportait pas l’idée qu’une femme parle de sport" explique Gérard Holtz. Une candidate des Z’amours dit qu’elle en a marre de devoir tout le temps épiler le corps de son mari qui, lui, adore se faire épiler.

Gros malaise sur le plateau du Grand Journal

Invitée au Grand Journal pour la promotion de son nouveau film, Back Home, Isabelle Huppert était assise au côté d’Alister, auteur et artiste, qui vient de publier Anthologie des méchants et autres salauds du cinéma français. Alors qu’Alister est interrogé sur son ouvrage, Augustin Trapenard va mettre un froid sur le plateau en montrant que ce dernier définit, dans le livre, Isabelle Huppert comme "la figue tutélaire du genre "sal***"". Même si l’actrice semble amusée par cela, Alister à l’air très gêné et peine à trouver ses mots pendant que Maïtena Biraben et son équipe se marrent. "Il faut lire les pages que j’ai écrit sur Isabelle Huppert pour comprendre que c’est un hommage". L’animatrice, très amusée par la situation, rebondit sur les propos d’Alister et lance : "N’est pas sal*** qui veut". Ensuite, l’homme essaye de s’expliquer mais continue de "ramer".

Réagissez à l'actu people