TV

Le Grand Journal : Axelle Laffont entièrement nue pour sa Carte Blanche

Le Grand Journal : Axelle Laffont entièrement nue pour sa Carte Blanche

Axelle Laffont a beau être Hypersensible, titre de son nouveau one-woman-show, elle n'est en revanche pas vraiment pudique. Les téléspectateurs de Canal+ ont en effet pu la découvrir entièrement nue ce mardi 15 septembre dans sa Carte Blanche dans Le Grand Journal.

Il y a 10 ans, Axelle Laffont présentait son premier one-woman-show intitulé La Folie du Spectacle, mis en scène par Serge Hazanavicius et Maurice Barthélémy. Elle est de retour en solo sur les planches avec son nouveau spectacle Hypersensible. "Je traite tous les travers un peu hystéros et surdimensionnés de ma vue d’hypersensible extravertie sur la vie. Ce que je raconte dans le spectacle, c’est que la moindre chose plutôt anodine pour les trois quarts des gens est un véritable drame pour moi. Il n’y a pas de filtre. Les sens sont décuplés, chaque fait devient très important. Ça en fait un personnage un peu taré" confiait-elle lors d'une interview accordée à La Voix du Nord en mai dernier.

Axelle Laffont entièrement nue dans Le Grand Journal

Si elle est hypersensible, Axelle Laffont n'est en revanche pas très pudique. Elle l'a en effet une nouvelle fois prouvé ce mardi 15 septembre dans sa Carte Blanche dans Le Grand Journal. Chaque jour, dans ce programme court produit par Mouloud Achour via sa société Première Fois Productions, un artiste connu ou émergent se voit confier une caméra lui permettant de dévoiler un moment de son quotidien. Après Ary Abittan, Orlando Bloom ou encore Black M, c'était donc à Axelle Laffont de s'exprimer. La fille de Patrice Laffont a choisi de montrer son trajet pour se rendre au théâtre dans lequel elle joue, le Théâtre du Petit Saint Martin. Un trajet effectué dans le plus simple appareil.

En effet, c'est totalement nue qu'est apparue Axelle Laffont sur ces images qu'elle a elle-même filmées. On la voit donc marcher en tenue d'Eve dans les rues de Paris : "J'aime beaucoup ce quartier, les gens sont très sympas" explique-t-elle avant d'être rejointe par son metteur en scène, Charles Templon. La comédienne continue à parler comme si de rien était, tout en passant devant des terrasses de cafés dont les clients ont la surprise de la voir dans le plus simple appareil.

 

Réagissez à l'actu people