TV

Le Grand 8 : Frédérique Bel effrayée et pessimiste pour la présidentielle 2017 après avoir tiré les cartes

Le Grand 8 : Frédérique Bel effrayée et pessimiste pour la présidentielle 2017 après avoir tiré les cartes

Ce mercredi 7 octobre sortira le film L'Etudiante et Monsieur Henri d'Ivan Calbérac dans lequel Frédérique Bel partage l'affiche avec, entre autres, Claude Brasseur et Guillaume de Tonquédec. Pour l'occasion, l'actrice de 40 ans était ce lundi sur le plateau du Grand 8. Elle qui adore tirer les cartes a été interrogée sur celui ou celle qui remportera l'élection présidentielle de 2017. Un résultat qui inquiète beaucoup Frédérique Bel.

Ce lundi 5 octobre, Frédérique Bel était l'invitée de Laurence Ferrari et de sa bande de chroniqueuses du Grand 8. L'actrice est venue présenter le film L'Etudiante et Monsieur Henri d'Ivan Calbérac, dans lequel elle partage l'affiche avec Claude Brasseur, Guillaume de Tonquédec et Noémie Schmidt. C'est avec sa spontanéité et son franc parler habituels que la comédienne découverte grâce à La minute blonde sur Canal+, a répondu aux questions des femmes de l'émission de D8. Interrogée sur un éventuel recours à la chirurgie esthétique, Frédérique Bel s'est donc montrée très franche : "Je pense que la chirurgie pour certaines personnes c'est bien. J'ai vu des femmes qui ont retrouvé une deuxième vie, une deuxième jeunesse. Moi je n'ai pas commencé parce que pour l'instant je n'en ai pas besoin. J'ai l'impression que plus on en fait, plus on en a besoin et je crois que c'est quand même un cercle vicieux, il faut faire attention. Et puis, le problème quand on tourne c'est qu'après ça se voit à l'image et c'est compliqué. Mais je pense que j'en ferai, je pense que plus tard, quand ce sera mieux fait... Pour l'instant je laisse tester les autres ! (rires)" a-t-elle ainsi déclaré.

"J'ai regardé et c'est pas ceux que j'aime bien"

Frédérique Bel a ensuite répondu aux questions d'Aïda Touihri qui lui avait concoté un Face à Face "ésotérique" parce que l'actrice "adore tirer les cartes". Celle que l'on a pu voir dans le succès Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? a par exemple expliqué qu'il lui était déjà arrivé d'accepter un rôle qui ne la tentait pas trop (son petit rôle dans Camping) après avoir été convaincue par les cartes qu'il fallait qu'elle l'accepte.  Mais, Frédérique Bel ne tire pas les cartes uniquement lorsqu'elle doit prendre une décision importante pour sa carrière. Après avoir tiré la question "Qui va gagner la présidentielle de 2017 ?" parmi les cartes que lui proposait Aïda Touihri, l'actrice a expliqué : "J'ai regardé et c'est pas ceux que j'aime bien... Moi j'ai très peur et je suis assez pessimiste." Curieuse, la chroniqueuse lui demande "C'est une femme ?". "Oui je pense, voilà" répond Frédérique Bel.  "Marine ?" l'interroge Aïda Touihri. "Je n'ai même pas envie d'en parler parce que je n'ai pas envie de lui faire de publicité, mais ce sera pas ceux que j'aime bien. Moi je suis plutôt de gauche, donc..."

 

 

Réagissez à l'actu people 1
Par domingue | le Mercredi 07 Octobre - 18:31
Moi je suis très content que
Moi je suis très content que ce soit Marine ..ça ne peux pas être pire ..
0