TV

Le Divan – Franck Dubosc se confie sur son rapport compliqué avec les femmes (Vidéo)

   / 4  
Le Divan – Franck Dubosc se confie sur son rapport compliqué avec les femmes (Vidéo)
1
Le Divan – Franck Dubosc se confie sur son rapport compliqué avec les femmes (Vidéo)
Franck Dubosc dans le Divan de Marc-Olivier Fogiel
2
Franck Dubosc dans le Divan de Marc-Olivier Fogiel
Franck Dubosc se confie sur son rapport avec les femmes
3
Franck Dubosc se confie sur son rapport avec les femmes
Franck Dubosc avoue avoir eu de la répugnance face aux femmes qui le trouvaient attirant
4
Franck Dubosc avoue avoir eu de la répugnance face aux femmes qui le trouvaient attirant

Connu pour son sens de l'humour quelque peu grivois et son amour pour les femmes, Franck Dubosc ne serait en réalité pas si à l'aise dans ses baskets qu'il ne le prétend. C'est en tout cas ce que l'acteur a confié ce vendredi 17 juin dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel. En effet, Franck Dubosc est revenu sur son rapport compliqué avec les femmes. Non Stop Zapping vous propose de redécouvrir cette séquence en images.

Après JoeyStarr, Florent Pagny ou Nicolas Bedos, Marc-Olivier Fogiel recevait Franck Dubosc dans sa dorénavant mythique émission Le Divan. Alors que le programme est habituellement diffusé le mardi, ce numéro a exceptionnellement été un peu décalé et a été diffusé ce vendredi 17 juin.

"J'avais cette répugnance face aux femmes"

Dans le fauteuil rouge, c'est donc Franck Dubosc qui a accepté de répondre aux nombreuses et intimes questions de l’animateur. Et si Franck Dubosc aime jouer les machos accro à la drague, en réalité l'acteur n'a pas toujours accepté l'amour que les femmes pouvaient lui porter. Pire encore, l'acteur a même avoué avoir éprouvé de la répugnance pour celles qui réussissaient à l'aimer, lui qui ne s'aimait pas lui-même.

« A partir du moment où je plaisais beaucoup à une femme, autrement que pour la relation comme ça, on avait plus les mêmes goûts. Puisque je ne me plais pas du tout, c'est vrai. Et donc tout à coup, il y avait quelques chose qui nous distanciait. Elle m'aimait moi ? Mais comment ? Moi je ne m'aime pas. Elle n'a aucune raison de m'aimer moi, on n'est pas pareil. J'avais cette répugnance entre guillemets, face aux femmes qui pouvaient me trouver une attirance. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people