TV

Le divan - Bixente Lizarazu : menacé de mort par l’ETA, il se confie (vidéo)

Le divan - Bixente Lizarazu : menacé de mort par l’ETA, il se confie (vidéo)

Bixente Lizarazu sera l’invité de Marc-Olivier Fogiel ce mardi 4 avril. L’ancien footballeur de l’équipe de France s’est confié sur un moment douloureux de son passé. Menacé de mort par l’E.T.A, il est revenu sur ce passage marquant dans Le Divan, diffusé sur France 3 à 23h15. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Bixente Lizarazu est devenu la voix de l’équipe de France. Consultant sur TF1 aux côtés de Grégoire Margotton, il suit toutes les rencontres des Bleus sur l’antenne et officie en tant que chroniqueur dans l’émission sportive "Téléfoot". Champion du Monde en 1998 et Champion d’Europe en 2000, le compagnon de Claire Keim a eu une carrière retentissante. Après Bordeaux et Marseille, le latéral gauche a connu ses plus belles années avec le club du Bayern de Munich. Mais Bixente Lizarazu n’est pas seulement un excellent joueur de football, c’est aussi un Basque né à Saint Jean-de-Luz. Et qui dit basque dit océan et planche dans les mains. Surfeur d’excellence, il est allé au bout du monde pour dompter les plus belles vagues.

"Au-dessus de ma tête un fusil mitrailleur, sur le siège, un fusil à pompe !"

Mais sur le canapé rouge de Marc Olivier Fogiel, c’est un tout autre moment de sa vie que le footballeur va évoquer. Alors qu’il évolue en Allemagne, le joueur avoue avoir été menacé par l’ETA (Euskadi Ta Askatasuna),organisation armée qui milite pour l’indépendance du Pays Basque : "Tous les jours je suis conduit au centre d’entraînement du Bayern dans une berline blindée banalisée. Sur la banquette arrière je suis coincé entre deux molosses au visage impassible. Au-dessus de ma tête un fusil mitrailleur, sur le siège, un fusil à pompe, sur les côtés des meurtrières au cas où il faudrait dégainer"
Le présentateur de l’émission, Marc-Olivier Fogiel, lors de sa venue dans "Le Gros Journal" de Mouloud Achour avait évoqué ce numéro comme étant l’un des plus émouvants du Divan : "Moi y a des moments où je me retiens de pleurer. Par exemple, pour Bixente il y a un moment où il craque, on est pote depuis très longtemps, et je suis à deux doigts de craquer avec lui." Pour découvrir Bixente et pas Lizarazu, rendez-vous mardi 4 avril sur France 3 en deuxième partie de soirée.

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people