TV

Laurie Cholewa intimidée par Daniel Darc : Elle raconte son interview catastrophe (vidéo)

Laurie Cholewa intimidée par Daniel Darc : Elle raconte son interview catastrophe (vidéo)

Invitée par Laurent Ruquier pour "Les enfants de la télé" ce 30 décembre, Laurie Cholewa s'est confiée sur son interview ratée de Daniel Darc, réalisée à ses débuts à la télévision. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Se faire un nom et surtout faire carrière à la télévision n'est pas une mince affaire. Invitée sur le plateau de Laurent Ruquier ce 30 décembre dans "Les enfants de la télé", Laurie Cholewa est revenue sur un souvenir pas très agréable de ses premiers pas en tant qu'animatrice. À ses débuts, la jeune femme de 38 ans a dû recevoir le chanteur disparu Daniel Darc. Une expérience malaisante qui a visiblement quelque peu traumatisé l'ex-présentatrice de la "Nouvelle star". Pour rappel, l'ex-membre du groupe Taxi Girl est décédé en 2013. "C'est vrai que Daniel Darc c'était… pff", lâche Laurie Cholewa, encore assez embarrassée de revoir les images de la séquence, issue du "TNT Show", émission dont le tournage remonte à 2008.

Un invité qui "a été horrible"

Sur le plateau de Laurie Cholewa, Daniel Darc semblait en effet pas très frais à l'époque. Se montrant très tactile avec la jeune animatrice, l'interprète de "Cherchez le garçon", qui semble alcoolisé et déconnecté de l'interview ne fait que la déconcentrer. "C'était dur parce qu'en plus déjà à la base je ne voulais pas le recevoir parce que franchement j'avais peur. Voilà je débutais en télé, ça s'entend, ça se voit, moi je vois tous les défauts…", explique la jolie brune face caméra. "Je ne voulais pas, j'appréhendais donc j'ai tout fait pour bien le recevoir, j'ai travaillé l'interview, j'avais fait venir un bouquin qu'il adorait pour lui offrir… Mais il n'y a rien qui a marché, il a été horrible. Mais voilà c'était un personnage", conclu Laurie Cholewa. Un souvenir qui restera sûrement gravé dans la mémoire de la jolie brune encore de nombreuses années.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people