TV

Laurent Gerra : ce coup de pousse de Virginie Lemoine qui a changé sa carrière (vidéo)

Laurent Gerra : ce coup de pousse de Virginie Lemoine qui a changé sa carrière (vidéo)

Dans "Vivement Dimanche" ce 5 juillet, Laurent Gerra est revenu sur sa carrière et l'aide de Virginie Lemoine qui l'avait présenté à Jacques Martin. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Depuis plusieurs semaines, Michel Drucker reçoit des humoristes dans "Vivement Dimanche". Ce 5 juillet, c'était au tour de Laurent Gerra de revenir sur sa riche carrière. L'humoriste est notamment revenu sur le moment où tout a basculé grâce à sa rencontre avec Jacques Martin. Mais cela ne se serait jamais fait sans le coup de pouce de Virginie Lemoine. "À l’époque, grâce à Virginie d’ailleurs, j’étais dans le Vrai-faux journal de Claude Villers, je remplaçais Pascal Brunner de temps en temps, et Virginie était déjà chez Jacques Martin", a-t-il raconté, et poursuit : "Julien Courbet avait écrit une parodie sur Gainsbourg, Je suis venu te dire que je m’en vais, c’était à l’époque où les prisons n’étaient pas très sûres, ils venaient chercher les types en hélico et, hop, on s’évadait assez facilement de prison… Et Martin avait dit : 'Mais pourquoi t’as écrit ça, personne ne fait Gainsbourg', et Virginie avait dit : 'eh bien il y a un jeune imitateur qui arrive de Lyon, je suis sûre qu’il peut le faire'".

"C’était un rêve"

Grâce aux recommandations de Virginie Lemoine, Laurent Gerra a ainsi pu montrer ses talents d'imitateur à Jacques Martin. "Et donc j’ai fait l’imitation de Gainsbourg chez Jacques Martin, et il m’a dit : 'Ça te dirait de travailler avec nous ? Eh bien reviens la semaine prochaine, tu es ici chez toi'. C’était un rêve…", s'est-il remémoré. "Et je lui avais dit, en plus 'Monsieur Martin, je suis Lyonnais, comme vous', donc on avait comme une espèce de filiation. Il se revoyait un petit peu, je pense, moi arrivant à Paris, lui arrivant à Paris, à l’époque, en faisant du théâtre", a poursuivi l'imitateur qui a ensuite vu sa carrière décoller. 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people