TV

Laurence Ferrari pousse un gros coup de gueule contre Jean-Paul Delevoye (vidéo)

Laurence Ferrari pousse un gros coup de gueule contre Jean-Paul Delevoye (vidéo)

Lundi 16 décembre dans "Punchline" sur CNews, Laurence Ferrari a poussé un gros coup de gueule après la démission de Jean-Paul Delevoye, chargé de préparer la réforme des retraites qui fait tant débat. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Jean-Paul Delevoye est l'ennemi public numéro 1 depuis plusieurs semaines. En plein mouvement social d'une envergure jamais vue contre la réforme des retraites, des révélations chocs sont venues ternir cette réforme du système : le Haut-commissaire à la réforme des retraites a caché ses liens économiques très importants avec le monde des assurances, directement lié au futur système à points, et a également omis de déclarer plusieurs fonctions officielles aux impôts. Un scandale d'État qui l'a poussé à la démission lundi, alors que des dizaines de milliers de personnes descendent toujours dans les rues pour réclamer son départ et l'annulation pure et simple du projet de réforme qu'il portait. Une victoire pour les grévistes, un coup dur pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

"Comment un tel amateurisme est envisageable ?"

Mais la situation ne résonne pas comme un scandale que pour les manifestants : même à la télévision, les avis fusent. Hier soir sur CNews, c'est Laurence Ferrari qui a poussé un coup de gueule contre Jean-Paul Delevoye dans son émission "Punchline" : "Alors vous dîtes que c'est un homme politique qui connaît la musique : effectivement, il a été élu conseiller général pour la première fois en 1980, ça fait donc 39 ans qu'il est payé par nos impôts ! Il a été maire pendant 30 ans, sénateur pendant 10 ans, président de l'association des maires de France, président du CESE - Conseil Économique et Social. Toutes les planques de la République y sont passées. (...) La déclaration du patrimoine n'est toujours pas faite... Comment un tel amateurisme est envisageable ? Franchement, moi je ne comprends pas, je ne comprends pas !" a lancé une Laurence Ferrari particulièrement remontée, qui avait déjà fait parler d'elle la semaine dernière lors d'une altercation sur son plateau au sujet... de la réforme des retraites.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people