TV

Laurence Ferrari pousse un coup de gueule contre la fermeture des parcs et jardins à Paris (vidéo)

Laurence Ferrari pousse un coup de gueule contre la fermeture des parcs et jardins à Paris (vidéo)

Le refus du gouvernement de rouvrir les parcs et jardins à Paris a suscité la colère de Laurence Ferrari dans "Punchline" ce mardi 13 mai. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

La gestion du déconfinement suscite certains mécontentements. Tandis que certains commerces, les salons de coiffure, ou encore les librairies ont réouvert ce lundi 11 mai, le quart nord-est de la France qui est en zone rouge, a toujours ses parcs et jardins publics fermés. Une situation qui n'est pas du goût d'Anne Hidalgo, maire de Paris, afin d'éviter les rassemblements dans la ville. Mais la réponse reste négative de la part du ministre de la Santé, Olivier Véran. Ce qui agace visiblement Laurence Ferrari qui a poussé un coup de gueule dans son émission "Punchline" ce mardi 13 mai. "Franchement je ne comprends pas", a-t-elle lancé à une députée LREM sur le plateau. 

"C'est absolument absurde !!"

"Expliquez-moi... On laisse les gens s'agglutiner sur le canal Saint-Martin ! Enfin non justement, on envoie la police qui n'a pas que ça à faire, évidemment, et on les empêche d'aller dans les parcs et jardins ? C'est absolument absurde !!", s'est insurgée la journaliste après les rassemblements le premier jour du déconfinement. La députée et médecin Anne Genetet défend alors la décision du gouvernement : "On voit bien la difficulté à faire respecter la consigne", fait-elle allusion aux récents regroupements. "On parle de trois semaines (de fermeture, ndlr), là ! On ne parle pas de deux ou six mois. j'entends ce que dit madame Hidalgo, mais après, quoi ? On aura la queue et des files d'attente devant l'entrée du jardin, en attendant que la jauge soit dépassée ? Non !", averti-t-elle sur la situation. Mais Laurence Ferrari n'est pas convaincue et défend la responsabilité des Français : "Oui, mais on ne fait pas confiance aux Français ! On ne fait pas confiance aux gens ! On les prend pour des enfants ! Je persiste à penser que vous prenez les Français pour des enfants et que vous ne misez pas sur leur capacité à prendre leurs responsabilités !". 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people