TV

L’Amour est dans le pré 2017 : Le fou rire d’une agricultrice pendant le speed dating (Vidéo)

L’Amour est dans le pré 2017 : Le fou rire d’une agricultrice pendant le speed dating (Vidéo)

Après l’ouverture du courrier, il est temps de découvrir les speed datings. Une candidate stressée par l’exercice n’arrive pas à garder son calme et elle explose de rire devant son prétendant. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

M6 dévoile sa nouvelle saison de "L’Amour est dans le pré". Karine Le Marchand est de retour pour venir en aide aux agriculteurs à la recherche de l’âme sœur. Après avoir diffusé les portraits des nouveaux candidats, il était temps de découvrir l’ouverture du courrier. Le premier numéro de la saison 12 de "L’Amour est dans le pré" a été un véritable carton ; une bonne nouvelle pour le programme. Dans la presse, l’animatrice de M6 affirmait qu’il s’agissait de la saison des records et les agriculteurs seront nombreux à trouver l’amour. Le prochain épisode sera consacré au speed dating. Les agriculteurs vont enfin pouvoir voir en vrai leurs prétendants, pour n’en sélectionner que deux. Tous ne sont pas à l’aise dans l’exercice, ce qui crée quelques séquences hilarantes.

"Ce n’est pas que je veux te manger"

L’animatrice de M6 souhaitait des candidats "moins frileux" et elle a été entendue. Christophe n’hésite pas à draguer lourdement Karine Le Marchand, mais ses charmes ne semblent pas faire effet. Qu’importe, de nombreuses prétendantes ont répondu présentes au speed dating. Nathalie fait partie de ces rares agricultrices qui tentent leur chance dans le programme. La jeune femme de 27 ans, éleveuse de vaches et de chèvres pour le fromage dans le Jura n’a pas caché son stress pendant le speed dating. "Si je te regarde en fait, c’est que j’essaye d’oublier les caméras. Ce n’est pas que je veux te manger", explique l’agricultrice à son prétendant. Il en fallait peu pour que cette dernière explose de rire et nos confrères de jeanmarcmorandini.com dévoile l’amusante séquence.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people