TV

La panique d'une journaliste lors de l’assaut anti-terroriste de Forest, la vidéo choc !

La panique d'une journaliste lors de l’assaut anti-terroriste de Forest, la vidéo choc !

Ce mardi 15 mars, la ville de Forest a été l'hôtel d'une fusillade très musclée. Alors qu'un groupe de policiers belges et français devaient perquisitionner un appartement, ces derniers tombent sur trois hommes qui ouvrent immédiatement le feu sur les agents des forces de l'ordre. Postée à quelques mètres de ce fameux appartement, une journaliste belge assiste avec la peur au ventre à l'assaut de la police. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le 13 novembre dernier, la ville de Paris a vécu un épisode bien sombre. En effet, plusieurs attaques terroristes ont été réalisées de façon simultanée, faisant régner la terreur dans les rues de la capitale française. Alors que le bilan de ces attentats est tristement lourd, les forces de l'ordre quant à elles, continuent de traquer les terroristes en France comme à l'étranger.

C'est d'ailleurs dans le cadre d'une simple perquisition à Forest que l'horreur a repris ce mardi 15 mars. En effet, un groupe de policiers belges et français devaient fouiller un appartement, mais ces derniers ont eu une surprise dès leur arrivée. Car dans ce fameux appartement qui était censé être totalement inoccupé, se trouvait en réalité trois hommes lourdement armés. Voyant les agents de police entrer, les hommes ont immédiatement ouvert le feu.

"Ils sont en train de tirer !"

Alors que la presse se trouvait sur les lieux de cette intervention musclée, une journaliste belge a été témoin de l'assaut du groupe de policiers. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette pauvre journaliste n'était visiblement pas prête à se retrouver au milieu d'une scène pareille.

Totalement paniquée, Nathalie Dyck qui se trouvait en duplex à Forest n'a pas pu cacher son immense frayeur face à la caméra. « Ils sont en train de tirer ! Ils sont en train de tirer ! » Alors que Nathalie Dyck était au premier plan, on aperçoit cependant très bien les passants ainsi que certains policiers se cacher derrière des voitures. Probablement surpris eux aussi d’assister à cette fusillade improbable.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people