TV

La Nouvelle Édition : Un couple de retraités arrêté par la police pour avoir donné à manger aux réfugiés (Vidéo)

La Nouvelle Édition : Un couple de retraités arrêté par la police pour avoir donné à manger aux réfugiés (Vidéo)

Près de Nice, un couple de retraités brave la loi pour venir en aide aux réfugiés, nombreux à la frontière italienne. Les caméras de la Nouvelle Édition les ont suivis. Non Stop Zapping vous fait découvrir les images.

Jean-Pierre et Gisèle sont retraités. Plutôt que de passer leurs soirées devant la télé, ils ont décidé de braver la loi pour venir en aide aux migrants. Tous les mardis, le couple se rend à la frontière italienne, dans la ville de Vintimille, pour distribuer des paniers repas aux réfugiés, quitte à se mettre hors-la-loi.

Il en faut plus pour décourager Jean-Pierre. ‘’Moi je vais tous les jeudis à Nice et à Menton, donner à manger aux sans domiciles fixes. Français, ou étrangers, aux sans-domiciles fixes. Aux nôtres, ce que nous dit le Front national ‘il ferait mieux donner aux nôtres chez nous’. Mais les gens qui disent ça, ils n’ont jamais donné un sandwich ni même un euro aux gens qui font la manche dans la rue’’.

‘’On sait que c’est interdit’’

Même son de cloche du côté de Gisèle, son épouse.‘’Nous sommes, je pense, mon mari et moi très fiers de ce que nous faisons. C’est juste une question d’humanité, c’est plus une question de loi’’, abonde-t-elle. Pourtant, il leur arrive parfois d’être intercepté par la police lors de leur tournée. Venir en aide aux migrants est interdit en Italie et le couple risque une lourde amende à chacune de leur sortie. ‘’C’est un choix, personne ne nous oblige à le faire’’, assure Gisèle sur la route de la frontière. Dans leur camion, plus de 140 repas qu’ils vont tenter tant bien que mal de distribuer avant d’être renvoyé chez eux par la police. Aux forces de l’ordre, Gisèle joue l’apaisement. ‘’On sait que c’est interdit, on le sait, mais vous croyez vraiment que c’est grave ? Vous les voyez, ils ont faim’’, plaide-t-elle. Ils s’en sortiront sans encombre.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people