TV

La Nouvelle Edition : Thierry Ardisson accuse Nicolas Sarkozy de haute trahison (vidéo)

La Nouvelle Edition : Thierry Ardisson accuse Nicolas Sarkozy de haute trahison (vidéo)

Thierry Ardisson était mardi l’invité de Daphné Bürki dans La Nouvelle Edition sur C8. Venu faire la promo de son nouveau livre, Les fantômes des Tuileries, l’animateur de Salut les Terriens a ouvertement accusé Nicolas Sarkozy de "haute trahison". Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Thierry Ardisson est décidément partout ces derniers jours. A la tête de Salut les Terriens samedi, invité de Laurent Ruquier dans On n’est pas couché quelques heures plus tard, l’animateur était mardi sur le plateau de Daphné Bürki dans la Nouvelle Edition. Et à chaque apparition sur le petit écran, le roi du talk-show fait le buzz. Dans sa propre émission samedi, il a haussé le ton face à Julien Dray sur le sujet de la légitime défense de la police. Plus tard dans ONPC, ce sont ses révélations étonnantes sur l’affaire Cyril Hanouna – Stéphane Guillon qui ont beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux.

"C'est comme si un homme politique avait reçu de l'argent d'Hitler en 1938"

Et mardi, à l’heure du déjeuner, c’est son énorme tacle à Nicolas Sarkozy qui fait beaucoup réagir. Interrogé par Daphné Bürki sur son sentiment après l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, l’animateur de Salut les Terriens a tenu à rappeler qu’Hillary Clinton n’avait rien d’une blanche colombe : "J’ai pensé que les Américains étaient devant un choix extrêmement difficile. La fille qui était en face de Donald Trump, il faut quand même savoir qu’elle a reçu un million de dollars du Qatar pour sa fondation. Le Qatar étant notre pire ennemi, c’est comme si un homme politique français avait reçu de l’argent d’Hitler en 1938. C’est comme Sarkozy d’ailleurs. Tous ces gens qui touchent de l’argent du Qatar, un jour il faudra qu’ils répondent devant un tribunal. Si vous êtes financé par les gens qui veulent vous détruite, il y a un moment où c’est de la haute trahison. Etre financé par ses ennemis, c’est de la haute trahison".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people