TV

La Nouvelle Edition : Stéphane Guillon dévasté par la défaite de Nicolas Sarkozy (vidéo)

La Nouvelle Edition : Stéphane Guillon dévasté par la défaite de Nicolas Sarkozy (vidéo)

Stéphane Guillon était lundi l’invité de Daphné Bürki dans La Nouvelle Edition. Au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy au premier tour de la primaire de la droite et du centre, l’humoriste a fait part de sa profonde tristesse. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Pour Nicolas Sarkozy, c’est terminé. Président de la République de 2007 à 2012, l’ancien chef de l’État espérait bien retrouver l’Elysée en 2017. Malheureusement pour lui, le rêve a pris fin dimanche soir au terme d’une soirée de premier tour de la primaire de la droite et du centre au scénario encore inenvisageable il y a quelques semaines. Alors que les observateurs annonçaient depuis plusieurs mois un duel entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy au deuxième tour, c’est finalement François Fillon, à la faveur d’une remontée fantastique inespérée, qui affrontera le maire de Bordeaux le week-end prochain.

"Je me suis réveillé avec la gueule de bois"

Cette défaite de Nicolas Sarkozy, il l’a exprimé lui-même dimanche soir, signe a priori la fin de sa carrière politique. Et ça, ça a fait beaucoup de mal à l’un de ses grands amis depuis des années : Stéphane Guillon. Invité de La Nouvelle Edition de Daphné Bürki lundi, l’humoriste n’a pas caché sa profonde tristesse de voir l’ex-président se retirer de la vie politique : "Je me suis réveillé avec la gueule de bois. J’ai perdu mon meilleur client. C’est 10 ans de bonheur qui s’arrêtent et ça fait mal. Il m’a apporté énormément. C’est le paradoxe de ce métier, on dénonce, on critique et quand ça s’arrange, on est dans la merde. Mais je m’en veux un peu parce que je l’ai beaucoup chambré. Je me dis ‘Pourquoi avoir cassé mon jouet ?’".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people