TV

La Nouvelle Edition - François Hollande : Daphné Bürki se moque de son accent anglais (Vidéo)

   / 5  
La Nouvelle Edition : François Hollande se ridiculise en parlant anglais
1
La Nouvelle Edition : François Hollande se ridiculise en parlant anglais
Daphné Bürki dans La Nouvelle Edition
2
Daphné Bürki dans La Nouvelle Edition
François Hollande lors de son discours
3
François Hollande lors de son discours
François Hollande lors de l'hommage aux victimes des attentats en France
4
François Hollande lors de l'hommage aux victimes des attentats en France
François Hollande en plein discours
5
François Hollande en plein discours

Lundi 19 septembre 2016, François Hollande a reçu à New York le prix de l’homme d’Etat de l’année. Bien évidemment, le président de la République a adressé un discours et notamment une partie en anglais. Et ce mardi dans "La Nouvelle Edition", Daphné Bürki et ses chroniqueurs se sont moqués de son accent. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors qu’en France il est au plus bas dans les sondages, François Hollande a été distingué par l’association "Appeal of Conscience". En effet, cette dernière l’a désignée l’homme d’Etat de l’année pour "son leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté" lors des attentats qui ont touché la France en 2015 et pour saluer "sa contribution à la stabilité et à la sécurité du monde". "Au-delà de ma personne, en remettant ce prix, vous honorez la France. La France inspirante, celle qui défend partout la liberté, la démocratie, les droits de l'homme", a déclaré François Hollande en recevant son prix lundi à New York.

"Il a appris à parler anglais avec Jean-Claude Van Damme"

Ce mardi midi dans "La Nouvelle Edition", Daphné Bürki et ses chroniqueurs sont revenus sur ce moment et se sont amusés de l’accent anglais de François Hollande. "François Hollande a été très applaudi (...) par ce public international quand il a parlé, il est vrai, anglais avec un accent très gaulois", a lancé Nicolas Domenach. Pour rappel, le Chef de l’Etat avait dit cela à propos des attentats du 11 septembre 2001 : "On that day we were all Americans, but today you are all French", a-t-il lancé. (Ce jour-là, nous étions tous américains mais aujourd'hui vous êtes tous Français)."La parole est forte, quand on oublie l'accent français, qui finalement est charmant", a plaisanté Daphné Bürki avant qu’Ariel Wizman ne conclut par : "Il a appris à parler anglais avec Jean-Claude Van Damme". 

 

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people