TV

La Nouvelle Edition : Daphné Bürki pousse un coup de gueule contre le sexisme à la télévision (Vidéo)

La Nouvelle Edition : Daphné Bürki pousse un coup de gueule contre le sexisme à la télévision (Vidéo)

Daphné Bürki traite de nombreux sujets d’actualité et ce lundi 5 décembre, elle poussait un coup de gueule contre le sexisme à la télévision. Elle ne comprend pas pourquoi les tétons féminins ne peuvent pas être dévoilés à l’écran. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Le 5 septembre dernier, Daphné Bürki lançait la toute nouvelle saison de "La Nouvelle Edition" sur C8. Pour bien commencer cette nouvelle année, l’animatrice reprend les propos de Manuel Valls qui affirmait que "Marianne a le sein nu parce qu’elle nourrit le peuple". La journaliste a donc voulu savoir s’il fallait dévoiler sa poitrine pour guider le peuple comme le tableau de Delacroix. En plein direct, Daphné Bürki dévoile donc un sein face à un public étonné. Non Stop Zapping vous dévoilait la séquence sexy. L’animatrice profite ainsi de cette séquence hot pour tacler le Premier ministre.

"On n’a pas le droit de vous montrer l’image d’un téton"

Ce lundi 5 décembre, Daphné Bürki a voulu traiter d’un sujet qui est peu évoqué : la poitrine à la télévision. Il est interdit de montrer un téton féminin à l’écran, tandis que ceux des hommes sont librement exposés. Sur les réseaux sociaux, les internautes sont nombreux à ne pas comprendre cette différence. Sur son plateau, Daphné Bürki décide de pousser un coup de gueule contre le sexisme à l’antenne en dénonçant cette décision. "Nous non plus, même en gros plan pour dénoncer le sexisme, on n’a pas le droit de vous montrer l’image d’un téton. Juste d’un téton, même pas la poitrine, le téton d’une femme. Par contre, on a le droit le passer une chanson totalement subjective qui évoque les seins" explique-t-elle. Il n’est pas rare d’assister à de telles scènes et dans le "Grand 8", Hapsatou Sy et Haïda Touihri dénonçaient le sexisme dans la publicité ; un sujet qui fait toujours autant débat.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people