TV

La Nouvelle Edition : Daphné Bürki pousse un coup de gueule après l’évacuation de migrants à Paris (vidéo)

   / 5  
Daphné Bürki a réagi à l'évacuation de migrants à Paris
1
Daphné Bürki a réagi à l'évacuation de migrants à Paris
Ils occupaient le lycée Jean-Jaurès, inoccupé
2
Ils occupaient le lycée Jean-Jaurès, inoccupé
Ils ont été évacués par les forces de l'ordre
3
Ils ont été évacués par les forces de l'ordre
Si Valérie Pécresse s'en est félicitée
4
Si Valérie Pécresse s'en est félicitée
Daphné Bürki a expliqué avoir eu
5
Daphné Bürki a expliqué avoir eu "honte"

Présentatrice de La Nouvelle Edition, Daphné Bürki a poussé un coup de gueule contre l’évacuation des migrants réalisée mercredi matin au lycée Jean-Jaurès à Paris. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Mercredi matin, le lycée Jean-Jaurès, occupé depuis quelques semaines par environ 300 migrants, a été évacué par les forces de l’ordre. Des heurts entre forces de l’ordre et manifestants venus soutenir les réfugiés avaient eu lieu au petit matin. Quelques instants plus tard, un journaliste d’i-Télé avait eu beaucoup de mal à faire son duplex depuis le 19e arrondissement de Paris. Alors qu’il décrivait la situation, un manifestant avait tenté de se saisir de son micro en direct.

"Moi je suis peut-être naïve, j’ai juste honte"

Quelques heures plus tard, Daphné Bürki a pris l’antenne sur Canal + pour présenter La Nouvelle Edition et a choisi de consacrer son édito à cette évacuation de migrants. Elle n’a alors pas été tendre avec Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, ou Anne Hidalgo, maire de Paris : "Plus de cent ans après sa mort, le socialiste, l’humaniste Jean Jaurès fait l’actu, il fait le buzz. Il est en tête des sujets les plus traités sur Twitter. Mais alors qu’est-ce qu’il a fait Jean Jaurès ?"

"Nous savions que l’évacuation (du lycée Jean-Jaurès) aurait lieu mais je n’y croyais pas parce qu’ils ont investi un lycée fermé et vide, poursuit-elle. Et après leur petit dej à la lacrymo, on a fait monter les réfugiés dans des cars pour les transporter, personne ne sait où. Moi je suis peut-être naïve, j’ai juste honte."

Réagissez à l'actu people