TV

La Grande Darka : Marie S'Infiltre raconte les coulisses de son incruste au défilé Chanel (vidéo)

La Grande Darka : Marie S'Infiltre raconte les coulisses de son incruste au défilé Chanel (vidéo)

Lors du défilé Chanel durant la Paris Fashion Week, Marie S'Infiltre a réussi à s'incruster sur le catwalk avant de se faire écarter par Gigi Hadid. Elle est revenue sur les coulisses de ce défi dans "La Grande Darka" ce samedi 5 octobre. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le défi était de taille. Après s'être infiltrée au défilé Etam, Marie S'Infiltre a frappé fort en s'incrustant au très attendu défilé Chanel lors de la Paris Fashion Week. En parvenant à passer entre les mailles du filet pour entrer dans le Grand Palais, Marie Benoliel de son vrai nom, s'est fondue au milieu du public avant de monter sur le catwalk avec les tops models et de se faire écarter par Gigi Hadid. Relayée même à l'étranger, son incruste a aussitôt fait le buzz. Membre de la bande de "La Grande Darka", Marie S'infiltre est revenu sur ses deux irruptions dans les défilés.  

"Il faut qu'on me fasse rentrer"

"D'abord c'est vrai que Etam ça m'a chauffée, et puis ça c'est tellement bien passé qu'on a cru au fake. J'ai pas aimé" a-t-elle lancé en expliquant que des rumeurs disaient que "Etam était dans le coup". Souhaitant viser plus haut, la comédienne décide alors d'accéder au défilé Chanel malgré les complications. "Déjà pour passer tous les checkpoints, il faut avoir une invitation, ton passeport, ton visa diplomatique, évidemment j'ai que dalle sur moi. J'essaye de voler des invitations, ça marche pas trop. Je vois que il y a une frénésie et évidemment dans les deux dernières minutes tout se joue, parce que là tout le monde est très stressé et je vois un mec qui est pas bien. Je le sens, il est un peu dépassé par les événements et je lance : 'Comment ça, le défilé va pas arriver', je fais un scandale, 'Il faut qu'on me fasse rentrer'. On me fait rentrer" raconte Marie S'Infiltre sur sa première mission réussie. "On rentre, évidemment quinze agents de sécurité. Je suis allé tout doucement pour pas éveiller les soupçons. Et j'ai défilé dans un look pas possible" poursuit-elle. Mais le plus compliqué semblait encore être à venir. "Le plus important dans ce genre de moment, c'est de pouvoir s'échapper" explique la Youtubeuse. "Il avait tellement peur du scandale que j'ai commencé à hurler "Laissez-moi partir ou appelé la police'" termine Marie S'Infiltre qui a réussi son défi. 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people