TV

La fille à l’origine du "J’suis pas venue ici pour souffrir ok ?!" revient sur son buzz ! (Vidéo)

La fille à l’origine du "J’suis pas venue ici pour souffrir ok ?!" revient sur son buzz ! (Vidéo)

Cette jeune invitée du magazine "C’est mon choix" a créé un buzz incontrôlable à la suite de son passage dans l’émission. Moquée pour sa réaction choquée et détournée à l’envi depuis plusieurs semaines, elle s’explique sur cette séquence et donne son avis. Non Stop Zapping vous montre les images.

Le visage de Meryem a fait le tour de la toile en quelques heures au mois d’avril dernier. La jeune femme, invitée sur le plateau du magazine "C’est mon choix" sur Chérie 25, a provoqué bien malgré elle un énorme buzz en changeant brutalement de réaction au cours de son interview. Phobique des cafards, et venue sur le plateau pour en témoigner, Meryem a craint l’espace d’un instant que la production avait prévu de la mettre face à sa peur. Ce qui lui avait arraché un "Je suis pas venue ici pour souffrir okay ?!!" plein de spontanéité et, il faut le dire, de potentiel hilarant. Car le changement brutal de ton et d’expression de la jeune femme n’a pas échappé aux réseaux sociaux, très friands de ce genre de buzz. En quelques heures, les gifs, photos et vidéos de cette petite phrase avaient fait le tour du web et Meryem était devenue une référence.

"Tout est parti hyper vite"

Depuis, Meryem avait profité de sa nouvelle notoriété pour venir en parler sur le plateau du Mad Mag et s’expliquer sur son buzz. L’expérience n’avait peut-être pas suffi puisque la jeune femme est également de retour dans "C’est mon choix", où tout a commencé, pour s’expliquer sur cette séquence devenue culte. Un buzz que Meryem n’avait pas du tout prévu. "En fait j’ai tout simplement une copine qui m’a taggée sur une vidéo, et j’ai vu la vidéo et j’ai pas tilté forcément, je me suis juste dit c’est une vidéo qui va tourner un petit peu et puis toute la journée j’ai vu ça défiler, défiler, défiler et en trois jours, les gens me reconnaissaient dans la rue, je voyais un tas de remix là-dessus, c’est parti hyper vite", explique la jeune femme. Ce buzz a tellement été repris que même dans les manifestations pré élection présidentielle en France, sa phrase avait même été détournée sur des banderoles en "Je suis pas venue en France pour souffrir ok ?!". Un buzz comme seuls les réseaux sociaux savent en créer.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people