TV

La femme du premier "Bachelor" se confie sur sa jalousie (vidéo)

La femme du premier "Bachelor" se confie sur sa jalousie (vidéo)

Mardi 27 août dans "Ça commence aujourd'hui", Faustine Bollaert recevait Olivier Siroux, le tout premier Bachelor français. Sa compagne, également présente, a raconté son expérience lorsqu'elle a visionné l'émission pour la première fois. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

En 2003, une nouvelle émission de télé-réalité venue des États-Unis débarque en France : "The Bachelor". Le concept, un homme célibataire, attirant (et souvent fortuné) est placé dans une villa de luxe en compagnie d'une vingtaine de jeunes prétendantes sexy. Chaque semaine il distribue des roses et élimine des candidates, avant de trouver le grand amour en fin d'émission... tout du moins en principe. L'émission est un incroyable carton, restera plusieurs années à l'antenne, et le concept sera par la suite déclinée en de nombreuses autres émissions qui sont toujours à l'antenne pour certaines. Le premier Bachelor se nommait Olivier Siroux, et est aujourd'hui un homme marié et papa de deux enfants.

"Je n’avais pas l’impression que c’était lui"

La petite famille était invitée par Faustine Bollaert sur le plateau de "Ça commence aujourd'hui" pour savoir ce que deviennent les anciens candidats de télé-réalité, 16 ans après la fin du "Bachelor". La compagne d'Olivier Siroux s'est confiée sur sa découverte de l'émission et de son mari à une toute autre époque, car vivant en Martinique elle n'avait pas vu l'émission lors de son passage à la télévision : "Je n’avais pas l’impression que c’était lui. C’était bizarre, comme sensation. Je le préfère comme il est aujourd’hui. Je ne suis même pas sûre que j’aurais pu tomber amoureuse de lui à l’époque" a-t-elle ajouté, avant de préciser qu'à la différence des Bachelorettes, elle n'avait jamais reçu la moindre rose de son mari. "Je les ai toutes données à l'époque" a plaisanté Olivier Siroux, devenu depuis quelques années... patron d'une entreprise de films teintés pour voitures.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people