TV

La boîte à secrets : Marc Lavoine craque devant la surprise d'Enrico Macias (vidéo)

La boîte à secrets : Marc Lavoine craque devant la surprise d'Enrico Macias (vidéo)

Dans la nouvelle émission "La Boîte à secrets" sur France 3 ce vendredi 18 octobre, Marc Lavoine a fondu en larmes lorsque Enrico Macias est apparu pour chanter. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

L'émotion était très présente parmi les invités de la nouvelle émission "La Boîte à secrets" sur France 3. Ce vendredi 18 octobre, Faustine Bollaert a accueilli Marc Lavoine, Slimane et Lio pour plonger dans leur intimité. Si le chanteur de 57 ans a révélé en début d'émission ne pas aimer les surprises, il a été servi. Alors que des images de sa tante Ninette dans sa maison d’enfance ont été dévoilées, Marc Lavoine a replongé dans ses souvenirs marqués par son grand-frère Francis. "Quand on était petits, il m’accompagnait à l’école et ma mère lui disait : 'Tu surveilles le petit'. Donc il a passé sa vie à me surveiller quoi et à me défendre. Et il s'est un peu, pas sacrifié, mais il a toujours fait plus attention à moi qu’à lui-même" a-t-il confié. Et Francis a de nouveau eu une marque d'attention pour son frère en lui faisant une surprise avec sa fille, la nièce de Marc Lavoine. 

"J’ai rarement vu quelqu’un d’aussi sensible"

Tous les deux sur la scène, ils lui ont "fait revivre une partie de son enfance" en interprétant "L’eau vive". Déjà ému, Marc Lavoine a ensuite totalement lâché prise lorsque Enrico Macias a fait son apparition pour chanter "Les gens du Nord". Devant la projection des photos de ses parents, le chanteur en larmes, a tenté de chanter quelques paroles la voix tremblante, en rejoignant le trio et prenant dans ses bras Enrico Macias. A la fin de son interprétation, le chanteur de 80 ans lui a adressé : "J’ai rarement vu quelqu’un d’aussi sensible que Marc, vraiment. À chaque fois que tu es venu me voir, c’est magnifique, ce que tu as raconté sur ta famille, ça m’a touché". Un moment fort en émotion. 

 


 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people