TV

Kamel Ouali en adoration devant Iris Mittenaere : Il se confie sur "sa muse" (vidéo)

Kamel Ouali en adoration devant Iris Mittenaere : Il se confie sur "sa muse" (vidéo)

Ce 12 mai dans "Vivement dimanche prochain", Michel Drucker a invité Kamel Ouali, afin qu'il explique comment il a choisi de faire d'Iris Mittenaere sa meneuse de revue. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

En pleine promotion pour son show "L'oiseau paradis" au Paradis Latin, Kamel Ouali a accepté l'invitation de Michel Drucker dans "Vivement dimanche prochain" sur France 2. Ce 12 mai, le fameux chorégraphe a expliqué comment il est parvenu à choisir Iris Mittenaere, afin qu'elle devienne la meneuse de revue de son spectacle au mythique cabaret parisien. Auprès du célèbre présentateur de 76 ans, Kamel Ouali a affirmé : "En fait ça s'est fait assez rapidement, un vrai coup de cœur mutuel. Je cherchais une muse, j'avais envie d'avoir une ambassadrice incroyable, mais en même temps, il faut pouvoir faire un spectacle tous les soirs, pouvoir chanter, danser… Ce qui n'était pas gagné d'avance".

Fier d'avoir donné l'opportunité à l'ex-Miss Univers de faire ses premiers pas sur scène, Kamel Ouali déclare, les étoiles dans les yeux : "Elle est démente ! (…) J'ai tout de suite dit que c'était Iris et je crois que… Qui n'a pas envie de travailler avec cette beauté rare ?" "C'est un amour et puis qu'est-ce qu'elle travaille bien ! Elle ne lésine pas sur le boulot et les efforts qu'il faut faire, parce que c'est 10 heures de travail par jour, c'est 2 heures de cours de chant et puis le reste avec moi et je demande toujours plus, tous les jours", précise le chorégraphe qui lui donne en effet 8 heures de cours de danse journalières.

Un rêve de petite fille qui se réalise pour Iris Mittenaere

De son côté, Iris Mittenaere a confié au micro de Michel Drucker, après avoir présenté un passage du spectacle aux téléspectateurs, qu'elle était ravie de ce projet, même s'il exige qu'elle donne beaucoup de sa personne. "Quand j'étais petite, je voulais être danseuse pour Kamel Ouali, c'était mon plus grand rêve. 'Star Academy' était toute mon enfance, toute ma vie. Le fait que ce soit Kamel, je me suis dit que je vais réaliser mon rêve de petite fille. Ce n'était pas forcément d'être Miss, c'était d'être danseuse donc je vais tenter et en plus je vais chanter, je vais tout faire", raconte-t-elle, épanouie.

Ayant eu l'occasion de s'exercer sur scène lors de sa participation à la saison 9 de "Danse avec les stars" elle lâche : " C'est beaucoup plus dur pour moi, il y a une pression supplémentaire parce que je n'ai pas envie de décevoir Kamel qui a cru en moi et aussi parce qu'il faut chanter, c'est tout nouveau pour moi donc c'est un gros challenge, il y a une grosse pression." C'est beaucoup plus dur pour moi, il y a une pression supplémentaire parce que je n'ai pas envie de décevoir Kamel qui a cru en moi et aussi parce qu'il faut chanter, c'est tout nouveau pour moi donc c'est un gros challenge, il y a une grosse pression". Celle qui a signé pour une collaboration de 9 mois avec le Paradis Latin peut se féliciter d'une chose : n'aimant pas "choisir" ni être contrainte à exercer "qu'un seul métier", Iris Mittenaere est assurément bien tombée entre les mains du chorégraphe.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people