TV

Jérémy Ferrari pousse un énorme coup de gueule contre le gouvernement (Vidéo)

   / 5  
Jérémy Ferrari pousse un énorme coup de gueule contre le gouvernement
1
Jérémy Ferrari pousse un énorme coup de gueule contre le gouvernement
Jérémy Ferrari dans Médias le mag sur France 5
2
Jérémy Ferrari dans Médias le mag sur France 5
Jérémy Ferrari sur le plateau de Médias le mag sur France 5
3
Jérémy Ferrari sur le plateau de Médias le mag sur France 5
Jérémy Ferrari face à Manuel Valls dans ONPC
4
Jérémy Ferrari face à Manuel Valls dans ONPC
Jérémy Ferrari dans C à Vous
5
Jérémy Ferrari dans C à Vous

Alors qu’il avait fait le buzz, il y a quelques mois, dans "On n’est pas couché" en s’attaquant à Manuel Valls, Jérémy Ferrari semble être toujours énervé contre le gouvernement et les hommes politiques dans leur ensemble. En effet, invité de "Médias le Mag" sur "France 5", l’humoriste a exprimé son ras-le-bol. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Il y a quelques mois, Manuel Valls faisait une venue remarquée dans l’émission de Laurent Ruquier "On n’est pas couché". Et durant son passage sur le plateau de "France 2", le premier ministre avait été violemment pris à partie par Jérémy Ferrari. Cette séquence avait d’ailleurs fait le buzz, ce qui avait contraint l’humoriste à s’expliquer à plusieurs reprises dans les médias. Mais sa défiance à l’égard du gouvernement et des hommes politiques dans leur ensemble semble être toujours d’actualité. En effet, alors qu’il était l’invité de Thomas Hugues dans "Médias le Mag" sur "France 5" ce dimanche, il a poussé un violent coup de gueule.

"Les politiques se foutent totalement des gens"

Après être revenu sur son one-man-show engagé "Vends 2-pièces à Beyrouth", Jérémy Ferrari a évoqué le "ras-bol-général" des Français qu’il croise au fil de sa tournée et a déclaré : "Les politiques se comportent maintenant comme des espèces d'élites absolument intouchables, ce n'est pas nouveau, mais ça s'empire (…) On n'a jamais été aussi loin dans un comportement des politiques qui se foutent totalement des gens". Puis, il a évoqué la Légion d'honneur remise aux "assassins" d'Arabie saoudite et l’utilisation du 49.3. Et cela lui pose donc un problème en vue de la présidentielle de 2017. "Pour l'instant, dans les hommes politiques qui se sont présentés, il n'y en a pas en qui j'ai vu une humanité, et pas juste une envie de pouvoir".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people